Home News Société Lyon : nouvelle action contre la 5G avec le député François Ruffin

Lyon : nouvelle action contre la 5G avec le député François Ruffin

Capture d'écran - @Francois_Ruffin

Des membres de la coordination “Stop 5G” ont mené une action de protestation ce mercredi 2 septembre. Action à laquelle est venu se joindre le député François Ruffin. Ces militants dénoncent une expérience en cours dans la ville de Lyon.

 

Devant la gare de Part-Dieu, ce sont une quinzaine de militants qui ont dressé une table avec affiches et micro afin de tenir une conférence de presse pour dénoncer ce que François Ruffin pressent comme une “déshumanisation de notre société” avec la généralisation de la 5G. Selon le député, il s’agit même d’une remise en cause de notre démocratie : “si on remplace une technologie qui peut changer nos existences, il faut le faire avec l’accord de la population. Or la convention citoyenne pour le Climat avait demandé un moratoire sur cette question. Macron avait dit qu’il suivrait leurs recommandations, il devrait respecter ses engagements.” 

La 5G c’est quoi ?

La 5G est la cinquième génération de réseaux mobiles qui succède à la 2G, 3G et 4G. Jusque là tout va bien. Au fur et à mesure du développement de ces technologies, le numérique a suivi des paliers pour finir par s’imposer de plus en plus dans notre société. Avec la 5G, le débit sera multiplié et nous aurons accès à l’ultra haut débit de l’internet mobile avec toute sa cohorte de promesses d’avancées : des objets connectés en masse, de nouveaux services comme la télémédecine ou des navettes autonomes devraient envahir notre quotidien. Notons que la 5G est évolutive et va progresser au fur et à mesure des avancées technologiques, tant au niveau du débit que des nouvelles fonctionnalités. Ceci dans un monde idéal.

La 5G, un problème ?

Outre le fait que le déploiement de la 5G ouvre un boulevard aux théoriciens du complot et à la désinformation, les scientifiques s’interrogent puisque 171 d’entre eux issus de 37 pays ont demandé un moratoire sur le déploiement de cette technologie dans l’attente que les risques de la 5G sur la santé humaine et sur l’environnement aient été totalement étudiés et ce en toute indépendance. Ce n’est pas gagné. Les résultats de travaux menés par l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) devraient être dévoilés en 2021. En attendant, l’attribution des fréquences 5G continue allégrement à travers le monde. En France l’attribution des fréquences aurait dû avoir lieu au printemps 2020 et a été reportée pour cause de COVID-19.Mais la 5G représente également des enjeux en terme d’économie et de sécurité nationale.

Une commission d’enquête officieuse et décentralisée à Lyon

François Ruffin et les militants de la coordination STOP 5G entendent dénoncer les expérimentations sur la 5G en cours à Lyon. Une antenne aurait été déployée à proximité de la gare de La Part-Dieu afin de permettre à la SNCF de mener des tests sur de nouvelles possibilités d’applications. Le collectif STOP 5G s’oppose au “tout digital” et ses conséquences sur le sanitaire, l’écologie et même “notre liberté”. Le collectif dénonce également le projet CAP22 visant à numériser l’ensemble des services publics. Notons tout de même au passage que le collectif STOP 5G et François Ruffin, ont largement utilisé le numérique (Facebook, Twitter, Youtube, etc), pour faire passer leur message… contre la numérisation ! Nous ne sommes pas à un paradoxe près.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Exit mobile version