Lancement de la 35e campagne des Restos du Cœur

Pour rappel, la dernière campagne des Restos du Cœur a permis d’accueillir 900 000 personnes vivant sous le seuil de pauvreté en 2018. La 35e campagne de mobilisation, d’engagement et de lutte contre la pauvreté s’est déroulée le 26 novembre 2019. Les 73 000 bénévoles de l’association y étaient présents.

Les Restos du Cœur : petit rappel

Il s’agit d’une association qui lutte contre la pauvreté depuis 1985. Elle a été fondée par la loi Coluche et compte environ 73 000 membres bénévoles actifs. Les Restaurants du Cœur accueillent chaque année des personnes, y compris des bébés, qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. À noter que la France compte aujourd’hui près de 9,3 millions de personnes défavorisées.
900 000 personnes pauvres ont déjà été accueillies par les Restos du Cœur lors de la campagne de 2018. 39 % d’entre elles sont des mineurs, et 51 % ont moins de 26 ans. 20 % des individus accueillis sont sans argent et 80 % d’entre eux gagnent moins de 513 euros par mois (la moitié du montant du seuil de pauvreté).

Quels sont les grands enjeux portés par les Restos du Cœur pour cette 35e campagne ?

La 35e campagne des Restos du Cœur a été lancée le 26 novembre dernier. Les 3 grands enjeux portés par cette association sont :

– L’avenir de l’aide alimentaire européenne
– Les nouvelles formes de générosité et d’engagement
– L’isolement des personnes précaires

Il convient de souligner que le budget de l’Europe sera défini en 2020. L’avenir réservé à l’aide alimentaire européenne en dépend également. Le Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis (FEAD) finance 1 repas sur 4 distribué par Les Restos du Cœur. Les Restos du Cœur soutiennent toute forme de solidarité et d’engagement, y compris les nouvelles formes de générosité depuis plus de 30 ans. Il peut s’agir de bénévolat, de dons financiers, de mécénat de compétences et tant d’autres.