Le 19 novembre 2019, la France s’illumine pour la Journée mondiale de l’enfance

A l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, partout dans l’Hexagone, les monuments éclairés en bleu couleur d’UNICEF, rappelleront que la promesse faite aux enfants il y a 30 ans doit être renouvelée. En partenariat avec le Centre des monuments nationaux et les Villes amies des enfants ce sont plus de 50 monuments qui se pareront de bleu en l’honneur des enfants et pour manifester leur soutien à cette initiative mondiale. En Auvergne-Rhône-Alpes, 12 monuments seront éclairés de bleu : à Aix-les-Bains , l’Arc de Campanus ; à Aurillac, l’Hôtel de Ville ; à Bourg-en-Bresse, le Monastère royal de Brou ; à Chamalières, le Viaduc ; à Ferney, le Château de Voltaire ; à Genas, l’Hôtel de Ville ; à Grenoble , la Tour Perret ; à Montélimar, l’Hôtel de Ville ; à Moulins, l’Hôtel de Ville, au Puy-en-Velay, l’Ensemble cathédral ; à Roanne, l’Hôtel de Ville et à Saint-Étienne, l’Hôtel de Ville.

Une opération symbolique pour un anniversaire marquant

Pour célébrer le trentième anniversaire de la signature de la Convention internationale relative aux droits des enfants, UNICEF France met en lumière l’importance de ce texte fondateur pour bâtir l’avenir des enfants. Il y a 30 ans, le 20 novembre 1989, les dirigeants de la planète s’engageaient à construire un monde digne des enfants en signant la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE). Ce texte – le plus ratifié de l’histoire – est la pierre angulaire garantissant l’intérêt supérieur et les droits de chaque enfant à survivre, se développer, à apprendre, s’épanouir et faire entendre leurs voix. Si cet accord international a considérablement amélioré la vie des enfants (baisse de moitié des décès d’enfants de moins de 5 ans et de la proportion d’enfants sous-alimentés), la situation de millions d’entre eux reste très grave (262 millions d’enfants et de jeunes sont déscolarisés, un enfant sur quatre vivra dans une région où les ressources en eau seront extrêmement limitées d’ici 2040…). « Lumières sur les droits de l’enfant » a pour ambition de le rendre visible et de déclarer au monde entier – déclarer aux enfants – que l’engagement collectif envers ces droits reste entier.

Des enfants au Panthéon le 20 novembre 2019

Parce que la Journée mondiale de l’enfance doit être une journée d’action pour les enfants, par les enfants, le point d’orgue de cette opération aura lieu le 20 novembre au Panthéon, en partenariat avec le Centre des monuments nationaux. Avec UNICEF, ils rentreront au Panthéon pour interpeler sur le fait que les enfants d’aujourd’hui sont les grand(e)s femmes et hommes de demain. Ils prendront donc la parole pour alerter sur le fait que sans enfance protégée, il n’y a pas de grande destinée, que l’enfance change et que le monde doit changer avec elle. Lors de cet événement ouvert au public, des élèves d’écoles élémentaires, de collèges ou des membres du Conseil UNICEF des jeunes donneront lecture de leurs droits fondamentaux ; droits anciens énoncés dans la Convention mais aussi nouveaux droits, consécutifs aux bouleversements auxquels font face les enfants en 2019. Changements climatiques, urbanisation rapide, augmentation des inégalités, nombre d’enfants en déplacement plus important que jamais, développement rapide des technologies de l’information, permettant aux enfants de s’informer sur le monde et de s’exprimer, mais constituant également une menace pour leur sécurité. Les enfants et les jeunes d’aujourd’hui prennent les choses en main et réclament la mise en place de mesures immédiates.