La finale internationale des 47èmes Olympiades des métiers sera organisée dans la ville de Lyon en 2023

Le 21 août 2019 est une date marquante de l’histoire de la ville de Lyon, car elle a été désignée capitale internationale des métiers. Effectivement, elle va accueillir la finale internationale des 47èmes Olympiades des métiers en 2023. La Fédération régionale du Bâtiment Auvergne–Rhône-Alpes, BTP Rhône et Métropole ont tous soutenu la candidature de Lyon.

Olympiades des Métiers : une compétition d’envergure internationale

Le mondial des 47èmes Olympiades des Métiers ou WorldSkills Competition se tiendra à Lyon en 2023. Les 80 pays membres de WorldSkills International ont voté, à Kazan en Russie, en faveur de la candidature de la ville de Lyon. Celle-ci a gagné 44 voix contre 20 voix pour la ville d’Aïchi au Japon. Samuel MINOT, le président de BTP Rhône et Métropole a soutenu la candidature de Lyon. Bien entendu, il est content du résultat obtenu à l’issue du vote des pays membres de WorldSkills International le 21 août dernier.
À noter que le WorldSkills International est le plus grand concours des métiers au monde. Cette compétition s’adresse particulièrement aux jeunes professionnels souhaitant se mesurer à d’autres champions nationaux. Emmanuel Macron, le Président de la République, a également soutenu la candidature française pour organiser les jeux Olympiques des métiers en 2023. L’élection de la capitale internationale des métiers a eu lieu la veille de l’ouverture de la finale internationale des 45èmes Olympiades des métiers.

Qui pourra participer à cette compétition ?

Les Jeux olympiques des métiers sont des concours internationaux de très haut niveau. Les jeunes âgés de moins de 23 ans passionnés et motivés par leur métier pourront participer à cette compétition. Bien sûr, ils devront d’abord franchir différents parcours (sélections régionales et nationales). S’ils y réussissent, ils pourront participer à la finale WorldSkills en 2023. À cette occasion, plus de 1600 compétiteurs internationaux pourront concourir dans 50 métiers pendant 4 jours. Bien évidemment, le bâtiment sera en première ligne.