Le Red Bull Jour d’Envol, ce 30 juin à Lyon

Le défi ? S’élancer d’une plateforme juchée à 6 mètres au-dessus de l’eau, à bord d’un engin volant construit par les participants eux-mêmes, et parcourir la plus longue distance possible. Tel est le principe de cet évènement qui fait son retour en France le 30 juin prochain dans le quartier de Confluence, après une première édition à Marseille il y a 10 ans !

40 équipes françaises dans la sélection

Chaque équipe participante doit concevoir un appareil censé planer le plus loin possible. Il faudra un pilote pour faire voler l’engin construit et ses concepteurs pour le propulser du haut d’une plateforme montée sur l’eau. Parmi les 40 équipes participantes, celle qui aura su faire voler son invention le plus loin remporte cette épreuve à couper le souffle.

Les critères de sélection

Les équipes seront jugées selon trois critères. Bref, elles bénéficieront des points en fonction de la créativité de leur engin. Que ce soit un taco volant, une crevette de la taille d’une gamba transgénique ou d’un hamburger volant, tout est permis ! Aussi, le sens du spectacle de l’équipe ainsi que la distance de vol parcourue seront des éléments à prendre en compte dans la note finale.

Un évènement historique et emblématique

Évidemment, c’est la marque de boisson énergisante qui en est le principal organisateur. Depuis la création de cet évènement en 1992 à Vienne en Autriche, plus de 150 rendez-vous ont été organisés dans plus de 50 pays. Attirant des milliers de spectateurs, le concept trouve son origine plus loin, notamment dans les années 70, par les habitants d’une petite bourgade de bord de mer dans le sud de l’Angleterre. Le record de 78,64 m est tenu par une équipe en aérospatiale de Palo Alto en Californie.