« Nouvelle Marche pour l’emploi » : un nouveau dispositif de recrutement qui marche !

Le 29 mars dernier à Lyon, Mix-r, une plateforme dédiée à la promotion des entreprises responsables et Pôle Emploi ont signé un accord de partenariat visant à faciliter l’embauche des demandeurs d’emploi grâce à un nouveau dispositif de recrutement et de formation baptisé « Nouvelle Marche pour l’Emploi ». Les détails.

L’innovation et la mutualisation des obstacles au service du recrutement

Pour remédier aux difficultés de recrutement rencontrées sur certaines branches de métier, les dirigeants d’entreprises seront désormais amenés à sélectionner les candidats non pas sur la base de leurs parcours académiques et de leurs expériences professionnelles, mais plutôt sur leur « savoir-être » et leur réelle motivation. En effet, dès le vendredi 29 Mars dernier, trois entreprises (April, La Caisse d’Épargne Rhône-Alpes et Opteven) ont déjà décidé d’opter pour ce choix stratégique en s’associant au dispositif collectif de recrutement et de formation appelé « Nouvelle Marche pour l’Emploi ».
Comme condition, la recherche doit se porter sur des candidats éligibles à des postes similaires en termes de profil et de compétences. C’est par exemple le cas des postes axés sur la relation client et le conseil téléphonique. L’idée est de mutualiser le « sourcing » et d’amorcer un processus de formation plus favorable à l’intégration professionnelle de chaque candidat.

Mix-r et Pôle Emploi : vers une collaboration plus ambitieuse

« Nouvelle Marche pour l’emploi » est un projet porteur d’innovation et d’opportunités dont l’élaboration et la coordination relèvent en grande partie de Mix-r. Comme évoqué précédemment, cette entité à vocation solidaire collabore déjà avec 3 entreprises adhérentes. Elle se donne comme mission d’entrer en synergie avec Pôle Emploi pour booster l’impact sociétal des activités des entreprises implantées à Lyon. D’ailleurs, fort de ce succès, Mix-r espère élargir ce dispositif dans plusieurs entreprises afin de créer plus de postes.
Sans doute, la «Nouvelle Marche pour l’emploi» peut représenter un levier efficace pour lutter contre le chômage structurel et frictionnel. Le fait est qu’elle permet à des demandeurs d’emploi de recevoir une formation plus en phase avec les exigences du marché du travail tout en se passant des procédures de recrutement classiques. À noter que ce projet est financé par Agefos PME et Pôle emploi, à hauteur de 90%. Ainsi, c’est l’un des plus grands postes d’allocation budgétaire de l’État dans le cadre du Plan d’Investissement dans les compétences (PIC).