Six startups DeepTech lyonnaises, labélisées par Pouss@LYS

Après la délibération des membres du jury du consortium Pouss@LYS le mardi 12 mars dernier, six startups lyonnaises candidates au Fonds French Tech Seed ont décroché le label Tech Seed. Il s’agit de sociétés développant des technologies disruptives et fortement utiles à l’humanité…

Label Tech Seed : les startups du territoire Lyon Saint-Étienne, entièrement valorisées

Pour rappel, les startups prétendantes au Fonds French Tech Seed avaient jusqu’au 3 mars 2019 pour déposer leur dossier de candidature sur le site de Pouss@LYS. Les principales conditions d’éligibilité étaient basées sur l’accompagnement de la startup candidate par un des membres du consortium et le développement d’une technologie innovatrice déjà en phase de levée de fonds. Les 40 experts membres du jury présidés par Patrick Bertrand, l’un des décideurs de l’entité accompagnatrice des entrepreneurs Holnest, ont évalué les candidats selon 4 critères essentiels : le contenu innovant et scientifique du produit ou du service qu’ils ont proposé, la capacité de la technologie conçue à rompre et à dépasser celle existante, la contribution de chaque membre de l’équipe à la réalisation du projet ainsi que la viabilité de ce dernier. À noter qu’après suivi de leur dossier par Bpifrance, les 6 startups labellisées auront l’opportunité de créer des liens de partenariat très solides avec des investisseurs qualifiés. En plus, l’investissement de Bpifrance permet de tabler jusqu’à 250 000 euros de capital.

Les 6 startups leaders du label

Avicen fait partie de l’une des 6 startups labellisées. Elle fournit aux acteurs économiques ambitieux une plateforme cloud destinée à faciliter l’extension, la gestion et l’optimisation de leurs parcs roulants pilotables à distance. Quant à Biomede, elle est spécialisée dans le développement et la commercialisation des mélanges de graines de plantes phytoextractrices des métaux lourds comme le cuivre. De son côté, Laclaree se positionne dans le développement des paires de lunettes intelligentes et télécommandables à distance (les verres s’ajustent automatiquement en fonction de l’environnement optique de l’objet regardé, ce qui donne une image toujours nette à la vision des personnes atteintes de presbytie). En ce qui concerne Signia Therapeutics, c’est une plateforme innovante développant une technologie de repositionnement des molécules existantes destinées à neutraliser les infections. Hephaistos-Pharma, elle, est très active dans le domaine de la biotechnologie préclinique. Son but ? Traiter les maladies cancéreuses en phase terminale en stimulant le système immunitaire. Enfin, Mablink Bioscience s’est donné comme mission la réponse aux besoins médicaux axés vers l’oncologie par des méthodes immunothérapeutiques de troisième génération.