Lyon va accueillir la 51e édition de la brocante solidaire

Le 6 et le 7 avril prochain, la Fondation AJD organisera la 51e édition de la brocante solidaire à Lyon, une ville où la solidarité sociale et l’amour pour les objets anciens figurent parmi les traits communs des habitants.

La brocante solidaire, exposée sur un hangar de 1600 m²

La brocante solidaire a pour objectif de récupérer tout objet ou équipement ménager en bon état d’utilisation (meubles, appareils électroménagers, œuvres d’art…) afin de les réparer et les céder à des prix raisonnables à tous ceux ou celles qui ont en besoin. Pour cette 51e édition, le quartier de Vaise du 9e arrondissement de Lyon accueillera 25 stands riches en objets en tous genres, c’est-à-dire des plus vintages aux plus modernes. Ainsi, ce sera pour les visiteurs l’occasion de dénicher des choses uniques et inimaginables telles que des vaisselles de collection, des meubles antiques, de l’horlogerie, des chefs-d’œuvre artistiques, des outils de bricolage, des objets de décoration extérieure, des collections de livres, etc.
À l’entrée du 13 rue Saint-Simon, les curieux pourront découvrir la surprenante histoire de la Fondation AJD, un emplacement qui sera également dédié au service AJD Cycles, un acteur très actif dans l’insertion professionnelle des jeunes. Ce sera également le rendez-vous des amateurs de vélo désireux de réviser leur «monture» gratuitement !

Les bénéficiaires des fonds récoltés

La brocante solidaire n’est pas une activité à but lucratif, mais plutôt destinée à appuyer les personnes en difficulté. Cela dit, les fonds collectés pendant les ventes seront utilisés pour renforcer la protection des enfants en danger, la réinsertion scolaire des jeunes défavorisés ainsi que l’aide aux personnes adultes à situation très précaire (les chômeurs de longue durée, les femmes battues…).
En clair, grâce aux bénéfices générés par ce marché aux puces, la Fondation AJD pourra accomplir ses missions sociales axées sur la formation et l’appui pédagogique des foyers à revenus modestes, mais aussi leur offrir un toit (pas moins de 3800 personnes sont réparties dans 10 maisons, 3 centres d’hébergement et 1 foyer pour jeunes travailleurs).
Pour mémoire, la brocante solidaire de l’année dernière a attiré 10 000 visiteurs chaque week-end, soit un montant total de collecte de 165 000 euros.