Le Gouvernail mettra les visiteurs de la Biennale du Design de Saint-Étienne 2019 sur le bon chemin

Pour sa 11e édition, la Biennale du Design de Saint-Étienne s’allie avec «Le Gouvernail » pour guider ses visiteurs pas à pas tout au long de leur découverte. Le Gouvernail n’est autre qu’une invention de la startup lyonnaise nommée vOOg, une entreprise qui entend émerveiller le trajet des piétons.

La Biennale se tiendra du jeudi 21 mars au lundi 22 avril 2019

Sous le thème «Me you nous, créons un terrain d’entente», cette 11e édition de la Biennale du Design de Saint-Étienne 2019 se veut être un événement grand public où chaque visiteur et exposant pourront faire figure d’éléments essentiels à la formation de l’arc-en-ciel du design numérique. C’est le rendez-vous incontournable des prouesses technologiques à vivre à travers des ateliers et des expériences à la fois interactifs et inédits.
En plus d’accueillir l’Américain John Maeda, le pionnier du design numérique, cet événement prépare une véritable exclusivité mondiale pour les amateurs de la navigation «low-tech». En effet, ce sera l’occasion de découvrir «Le Gouvernail», un outil de navigation par excellence pour ceux ou celles qui veulent se déplacer à l’ancienne grâce à un dispositif mécanique, autonome, assez ludique, mais très intuitif. Avec cet objet devant eux, les visiteurs ne seront plus perdus dans leur trajet, quel que soit l’endroit où ils se trouvent (dans la rue, dans un centre commercial, dans un bureau, etc.).

Le Gouvernail : comment fonctionne cet outil ingénieux ?

Le Gouvernail comporte un cadran qui renferme un plan muni d’espace naturellement praticable à tout piéton. Sa hauteur est ajustable en fonction de la taille de son utilisateur. Pour trouver une adresse cible, il suffit de regarder tout droit en observant les centres d’intérêt répertoriés dans le cadrant selon les zones numérotées et différenciées par des légendes. Grâce à son système de pose basé sur la solution « Plug » et son ergonomie, le piéton pourra aisément harmoniser les effets de ses gestes avec le mouvement circulaire du plan sans se tromper de cible, de quoi aiguiser son intelligence spatiale.
Pendant la Biennale, deux démonstrateurs du Gouvernail seront installés, notamment sur la Cité du design et la Gare de Châteaucreux, ceci afin de permettre aux visiteurs de vivre cette nouvelle expérience d’orientation dans tout l’espace d’exposition. À noter que le but de l’entreprise conceptrice du «Le Gouvernail» est surtout de rendre la capacité cognitive de ses utilisateurs plus disponible et donc plus à même de maîtriser son environnement visuel.