Fête de la Nature 2019 : une 13ème édition encore plus enrichissante

Du 22 au 26 mai 2019, la 13ème édition de la Fête de la Nature sera pour les amoureux de la nature l’occasion de partir à la découverte d’une biodiversité française à la fois variée et mystérieuse…

Fête de la Nature, sous le signe de la convivialité et du partage

Comme tous les ans et depuis maintenant une bonne douzaine d’années, l’événement «Fête de la Nature» propose aux visiteurs des animations inédites et gratuites dans un cadre amusant et plutôt pédagogique. Pour cette 13ème édition, quelque 800 000 personnes auront le privilège de pénétrer dans une nature intacte en participant à plus de 5 000 manifestations organisées sur tout le territoire français, aussi bien métropolitain qu’outre-mer.
Durant ces 5 jours, des Associations œuvrant dans la conservation de la biodiversité et de l’éducation écologique feront plonger les participants dans un univers tout autre où tout est matières à penser. Comme thème, les organisateurs ont opté pour la mise en évidence du mouvement éco-systémique et sa capacité à sauvegarder toutes les espèces face à la sélection naturelle. Évidemment, le cycle des saisons, la configuration des espaces et l’évolution des populations endémiques seront évoqués, mais plutôt dans un langage à la fois simple et ludique. Sans doute, cet événement sera le point de ralliement des citoyens désireux de porter un regard neuf sur les politiques à adopter pour une protection environnementale réussie.

Deux nouveautés attendent le public cette année

Il faut dire que chaque année, les organisateurs ne manquent pas d’idées pour enrichir l’esprit original de ce grand rendez-vous. Cette année par exemple, deux nouveautés seront proposées aux visiteurs à savoir, la découverte d’un certain nombre de jardins au style assez particulier, mais aussi le lancement des fiches pratiques destinées à inscrire les communes souhaitant participer à la fête. En effet, les propriétaires de jardin soucieux de la conservation de la biodiversité tels que les Refuges LPO, les « oasis nature » ou les jardins de Noé, seront parmi les invités de marque de cette 13ème édition. Ils présenteront au public les bonnes pratiques, à la fois simples et moins coûteuses, pour favoriser l’épanouissement des papillons, des oiseaux et des insectes pollinisateurs dans un jardin privé.

Pour les fiches pratiques, si les maires et les habitants de chaque commune souhaitent prendre part à cette nouvelle édition de la Fête de la Nature, ils pourront inscrire leur collectivité dans les 10 fiches proposées. De toute façon, les communes sont parmi les acteurs de premier plan dans les mouvements de conscientisation d’ordre écologique.

À noter également que jusqu’au 15 mai prochain, les organisateurs pourront proposer leurs manifestations en ligne sur le site web de la Fête de la Nature. Le choix d’activité est très large et toutes les idées sont les bienvenues à condition qu’elles s’inscrivent dans le cadre du thème prédéfini.