26 challengers en lice pour la 7e édition du Prix national de l’agrobiodiversité animale

Le Prix national pour l’agrobiodiversité animale est une initiative du Ceva Santé Animale et de la Fondation du patrimoine. Il a pour objectif de récompenser et d’appuyer les agriculteurs engagés dans la sauvegarde du patrimoine génétique agricole et au soutien du dynamisme du monde rural…

Prix national pour l’agrobiodiversité animale : un concours axé sur l’agriculture durable

Oie de Toulouse, dindon noir du Gers, vache Pirenaica, pigeon de Montauban, poney Pottok, chèvre cou clair du Berry…en tout, quelques 46 espèces au patrimoine génétique unique dont 11 races de gallinacés, 8 équines, 8 bovines, 8 ovines, 6 caprines, 3 porcines et 2 léporidés feront leur apparition devant les membres du jury. Le Prix national pour l’agrobiodiversité animale mettra en compétition 26 éleveurs professionnels issus de 11 régions françaises, y compris les DOM-TOM. Ce concours, créé en 2012, permet aux agriculteurs français de trouver un surplus d’opportunité pour mettre en avant leur savoir-faire dans le domaine de la préservation des races agricoles devenues très rares. Placé sous le haut patronage du ministère de l’Agriculture, le Prix est ancré sur des projets économiques locaux très ambitieux et bénéficiant du mécénat d’une entité privée fortement engagée dans les activités agricole à la fois pérennes et originales.
Les prix seront décernés aux trois lauréats le soir du 28 février à 18h au Salon International de l’Agriculture de Paris ; avec, à la clef, un chèque de 10 000 euros pour le premier gagnant, 6 000 euros pour le second prix et 4 000 euros pour le troisième.
À noter que les critères de sélection se basent sur trois axes majeurs dont l’apport économique du projet, son impact sur les variables sociales et/ou environnementales, ainsi que l’efficacité des actions de conscientisation entreprises par le candidat dans la préservation des races concernées.

Zoom sur les deux entités fédératrices, Ceva Santé Animale et Fondation du Patrimoine

Ceva Santé Animale est un groupe vétérinaire créé en 1999 et qui s’étend déjà sur une centaine de pays. Il est spécialisé dans les activités de recherche, de développement, de production et de commercialisation des produits pharmaceutiques dédiés aux animaux domestiques et d’élevage. En tant qu’entreprise de taille intermédiaire, le groupe exploite son domaine avec succès. La preuve : son chiffre d’affaires a atteint 1,1 milliard d’euro en 2017, soit une croissance annuelle de 20%. Actuellement, quelques 5 500 collaborateurs déploient leur compétence à travers tous les pôles d’activité de Ceva Santé Animale.
Concernant la Fondation du patrimoine, il s’agit d’un organisme privé à but non lucratif de droit français dont la principale activité s’oriente vers la sauvegarde du patrimoine génétique des races locales non prises en charge par l’État. En tant que personne morale d’utilité publique, la Fondation a déjà pu réaliser pas moins de 30 000 projets à vocation durable dont 2 milliards d’euros consacrés à des travaux liés à des infrastructures agroécologiques.