Sublimed a bénéficié d’un levier financier de 3 millions d’euros pour développer ses activités

Sublimed, une startup grenobloise spécialisée dans la conception de solutions non-médicamenteuses dédiées aux patients souffrant de douleurs chroniques, vient de signer un accord de partenariat financier avec des acteurs leaders dans l’appui des projets innovants.

Sublimed met le cap vers une nouvelle ambition commerciale

Il faut reconnaître que Sublimed excelle dans son activité de recherche d’alternatives non-médicamenteuses pour le traitement des patients victimes de douleurs chroniques. Ce succès lui a valu une réelle confiance vis-à-vis des investisseurs, de quoi lui permettre de développer l’éventail de ses produits ainsi que sa zone de chalandise dans toute la France, voire à l’échelle internationale. Cette augmentation de capital de 3 millions d’euros a été, en grande partie, financée par les fonds d’investissement Kreaxi, la banque Crédit Agricole Alpes Développement, la plateforme d’appui Concept Innovation Ethique et CEAi, mais aussi d’autres acteurs privés et publics désireux d’investir dans une valeur sûre. L’un des produits phares de Sublimed : actiTENS, c’est un dispositif thérapeutique basé sur la neurostimulation électrique transcutanée pilotable par Smartphone qui permet à un patient de soulager sa douleur au quotidien. Coté commercial, étant donné que pas moins de 70 000 américains ont succombé à une surconsommation d’opioïdes en 2017, la société prévoit de lancer cette technologie aux États-Unis d’ici 2020. D’ailleurs, une partie du fonds collecté va lui permettre de bénéficier de l’agrément de l’autorité sanitaire américaine : Food and Drug Administration.

Une société qui a opté pour une stratégie gagnante

À l’instar des grands laboratoires pharmaceutiques, les équipes de recherche de Sublimed ne cessent d’innover pour améliorer l’efficacité de leurs dispositifs de traitement de pathologies complexes (douleur liée à un cancer, douleur post-chirurgicale, etc.). Résultat : ses solutions sont actuellement très plébiscitées par les enseignes de distribution de produits pharmaceutiques de renom mondial, surtout celles qui envisagent d’enrichir leurs gammes de traitements non-médicamenteux. Il n’y a pas longtemps, Sublimed a décidé de collaborer étroitement avec les laboratoires français Expanscience pour mettre au point des techniques dermo-cosmétiques n’utilisant aucun produit chimique. Selon Nicolas Karst, co-fondateur et président de Sublimed, cette synergie entre la startup et les différents acteurs provenant des divers secteurs contribue activement à la création d’un échange de valeurs et d’expérience ainsi que l’apparition d’une externalité positive à fort potentiel de rendement.