Un nouveau service de garantie des loyers pour les étudiants

Si avant, les étudiants en France (surtout étrangers) ont fait face à une grande difficulté pour trouver leur appartement par faute de caution, désormais ce problème est résolu grâce aux services proposés par des start-up innovantes.

des cautions locatives adaptées aux besoins des étudiants

Chaque année, quelques 320 000 étudiants étrangers sont à la recherche d’un appartement à louer en France. Bon nombre d’entre eux sont exclus du marché locatif car ils ne disposent pas d’une garantie préalable. Cette mésaventure a incité deux jeunes étudiants, Emile Karam et Thomas Reynaud, à créer leur propre entreprise. Celle-ci est spécialisée dans l’appui des étudiants à la recherche d’un endroit pour vivre alors qu’ils n’ont pas suffisamment de moyens pour fournir une caution locative à leur bailleur. GarantMe propose une solution d’accompagnement flexible et rapide pour tout futur locataire désireux de mettre en avant une preuve de solvabilité pérenne. Les procédures sont simples : avant de procéder à la signature du contrat de cautionnement, la plateforme digitale vérifie les informations relatives à ses clients. Une fois cette vérification effectuée, un certificat d’éligibilité est délivré et servira de base de confiance pour les bailleurs. En effet, cette caution leur permettra de couvrir jusqu’à 36 000 euros de revenus locatifs. Par ailleurs, les tarifs appliqués par la start-up sont tout à fait accessibles pour les étudiants (environ 1 euro par jour pour un contrat étalé sur un an). À noter que l’enseigne est en partenariat avec les assureurs GALIAN et MMA, ce qui permet d’indemniser les bailleurs, en cas de sinistre.

une belle perspective de croissance

Totalement intégrée dans l’univers du digital, GarantMe se veut être un moyen de garantie à la fois innovant et moins coûteux pour les étudiants aux ressources assez limitées. En plus d’être sécurisées, les solutions qu’elle propose contribuent activement à établir un climat d’apaisement et de confiance sur le marché de la location immobilière estudiantine. Depuis sa création au début de l’année 2018, la société a validé plus de 1 200 dossiers et pas moins de 600 étudiants étrangers ont pu bénéficier de son appui. Qui plus est, les réseaux de la start-up s’élargissent de plus en plus vers tous les acteurs concernés par le secteur immobilier français, notamment les organismes publics, les agences immobilières, les Universités, les grandes écoles, etc. À l’horizon 2021, cette entreprise s’est fixée un objectif plutôt ambitieux : celui de procéder à l’accompagnement de 1 000 locataires supplémentaires et de faire signer 40 000 nouveaux baux.

En savoir plus.