L’Institut Paul Bocuse présente avec succès la Table Green au SIRHA GREEN

Les cuisiniers ainsi que les restaurateurs veulent utiliser des produits naturels et écologiques dans leurs cuisines. Ainsi, l’institut Paul Bocuse a organisé « Table Green», le 1er espace de restauration Zéro déchet qui a rassemblé les professionnels du monde du monde entier. Au programme les 17, 18 et 19 juin : offres de restauration, présentation de plats, test et inspiration des initiatives et des innovations green.

Restauration zéro déchet : une idée de l’institut Paul Bocuse et de la commune

L’incubateur lyonnais La Commune et l’institut Paul Bocuse ont exposé leur premier espace de restauration Zéro déchet, baptisé « Table Green », lors du Sirha Green les 17,18 et 19 juin. Leurs innovations et initiatives green ont été examinées et sont des sources d’inspiration pour plus d’un million de professionnels dans le monde. Les étudiants de la 3e année en « Arts culinaires » et « Management Hôtelier » ont concocté ce concept innovant dans le but de mettre en place une restauration écoresponsable. Grâce à la bonne gestion des déchets, l’innovation digitale, la pédagogie du service et à l’utilisation des équipements de fabrication française, Table green fait vivre au client une expérience nouvelle. Spécialisé dans la restauration durable, l’institut Paul Bocuse cherche à anticiper la restauration de demain.

Des produits et services innovants

Les 4 concepts développés par la Commune ont permis aux 80 étudiants d’étudier et de savoir ce qu’est vraiment une restauration écoresponsable. Lors de cette occasion, 4 types de cuisines variées ont été suggérés : les protéines animales, la cuisine italienne et végétarienne, ainsi que les burgers locavores. L’ambiance conviviale a été au rendez-vous durant ses 3 jours qui se sont déroulés dans un décor végétalisé. Les étudiants ont porté des uniformes confectionnés spécialement par Lafont (spécialiste des vêtements de travail). Ils ont pris l’initiative de faire comprendre aux visiteurs comment ils ont préparé leurs plats et ont rendu le prix plus accessible pour se comporter en écocitoyen. Grâce à la start-up Innovorder qui a proposé des bornes tactiles et un paiement en ligne, la commande a été facilitée.