Le Concours Ateliers d’Art de France récompense les deux meilleurs créateurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Le Concours Atelier d’Art de France fait découvrir la diversité des métiers d’art et dévoile le savoir-faire des professionnels qui œuvrent dans ce domaine dans chaque région de France. Le jury de la région Auvergne-Rhône-Alpes a attribué des récompenses à deux brillants créateurs pour leurs pièces particulièrement novatrices et leurs œuvres qui sortaient de l’ordinaire.

Le lauréat dans la catégorie Création : Jean-Damien Badoux

Le Concours Ateliers d’Art de France a récompensé Jean-Damien Badoux, un ébéniste et sculpteur sur bois pour sa lampe Bouleau. En 2013, il a ouvert son atelier dans une région située au nord de Lyon, dans lequel il a développé des objets en chêne et en bouleau. Le grand public découvre pour la première fois ses créations réalisées à la main dans les galeries d’art à Gstaad et à Megève. Grâce à ses connaissances en aéronautique, cet autodidacte et spécialiste des matériaux composites a conçu une pièce originale qui imite le pli naturel d’une fleur. Il s’agit d’un luminaire qui associe le bois et les lames cintrées pour une finition sans égale. Cette œuvre de Badoux possède deux extrémités et fonctionne avec le souffle du vent.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

La lauréate dans la catégorie Patrimoine : Myriam Greff

Myriam Greff, diplômée d’un master en conservation/restauration du patrimoine à l’École de Condé de Paris a aussi été récompensée par le Concours Ateliers d’Art de France. Passionnée par les objets anciens en céramique ou en verre, elle s’est convertie à l’art du kintsugi. Il s’agit d’une technique japonaise qui consiste à colmater les cassures de pièces en céramique avec de la laque urushi et du saupoudrage d’or. Le défi de Myriam Greff consistait dans la restauration d’une commode style Louis XV qui avait une grande entaille sur le flanc et une cassure sur le plateau, en appliquant cette méthode japonaise qu’elle affectionne. En moins d’une semaine, le meuble a été entièrement rénové et embelli avec des cicatrices d’or. Cette prouesse a particulièrement impressionné le jury.

Pour plus d’informations, cliquez ici.