Pourquoi pas un job d’été à l’étranger ?

Une fois encore, plus de la moitié des jeunes s’abstiendront de prendre des vacances du mois de juillet au mois de septembre, et cette saison sera pour la majorité d’entre eux (plus de 65 %) un synonyme de travail.

Un job à l’étranger

La demande est particulièrement élevée en ce qui concerne les jobs d’été à l’étranger. Ces derniers permettent aux jeunes d’apprendre plus facilement une nouvelle langue, mais ce n’est pas tout. Un job à l’étranger est également l’occasion idéale pour apprendre à être autonome et à être souple avec la société, au niveau international. Ces qualités sont toutes très recherchées par les employeurs qui sont aussi en manque de main-d’œuvre durant les vacances d’été. Cependant, comment s’y prendre pour trouver du travail à l’étranger lorsqu’on ne dispose d’aucun contact ?

La règle d’or : ne pas attendre !

Afin d’être recruté et d’avoir le choix, l’anticipation est le maître mot. Et pour 2018, il n’est plus question d’attendre le dernier moment pour déposer sa candidature. Afin d’avoir une chance de décrocher les meilleurs postes, il faut postuler le plus tôt possible. Et çà, les candidats l’ont tout à fait compris. Certains déposent même leur CV 6 mois à l’avance. Pour pouvoir accéder aux services et aux avantages du Club Téli, il suffit d’adhérer au club : simple, et économique, sachant que l’adhésion se fait pour uniquement 45 €. Offres de stages et de jobs d’été ; conseils et bons plans ; suivi personnalisé ; et autres sont tant d’avantages dont bénéficient les membres du Club. D’ailleurs, il est désormais proposé aux membres des séances de coaching personnalisé depuis avril 2017.

Le Club Téli

Le Club Téli, association loi 1901, est aujourd’hui le plus gros pourvoyeur de jobs d’été à l’étranger. Ce club représente, en fait, la première source de jobs d’été à l’étranger, aux yeux de tous les candidats souhaitant postuler pour un job d’été, qu’ils soient simples étudiants ou encore demandeurs d’emploi. Ainsi, partir aux quatre coins du monde n’est plus un rêve utopique pour ceux qui sont à la recherche d’un travail temporaire. Les chiffres statistiques montrent d’ores et déjà que 2018 sera l’année de tous les records en ce qui concerne le nombre d’offres de travail. Pas moins de 42 879 jobs ont déjà été sourcés, et ce uniquement pour le mois de février.