Le fil a célébré son 10e anniversaire du 24 au 27 janvier 2018. Le fil accompagne les groupes d’origine ligérienne ou d’Auvergne-Rhône-Alpes qui portent un projet artistique dans le champ des musiques actuelles. Le fil, en tant que lieu destiné à la création artistique, accueille des artistes en résidence en grande salle ou au club. Des groupes de musique viennent travailler leur spectacle dans des conditions professionnelles. Dionysos a été le premier groupe à tester la salle dans cette configuration, il y a 10 ans.

Et l’association loi 1901 qui l’a créé en 2006, la Limace (LIgérienne de Musiques ACtuellEs), assure la gestion d’une structure dédiée à la musique dans la Ville de Saint-Étienne. Ce sont les membres, le conseil d’Administration et le bureau élus qui élaborent les grandes orientations du projet culturel et artistique de l’enseigne. Ils gèrent les ressources humaines et financières, les techniques afférentes ainsi que le suivi budgétaire.
La mise en œuvre opérationnelle a été confiée à une équipe de salariés permanents et d’intermittents. Implanter une salle dédiée aux musiques actuelles dans la Ville de Saint-Étienne n’a pas été une mince affaire au commencement de cette aventure humaine. Les structures et les adhérents devaient se connaître et travailler ensemble pour mettre le projet sur pieds. Après deux ans et demi, l’ouverture du Fil a été finalement officialisée. Acteurs des musiques actuelles, Le Fil milite pour la reconnaissance de la contre-culture, celle qui décoiffe les idées reçues, et défend corps et âmes l’esprit de la fête. Cet état d’esprit attaqué par les extrémistes au Bataclan et sur les terrasses de Paris en 2015. Le maître mot est : résister !

La Limace : état de l’art

À cette époque, cette Association fut la première enseigne à assurer la gestion de la 4e structure culturelle de l’Hexagone. Philippe Di Maggio faisait partie des techniciens chargés de mission musiques et danses auprès de la Direction des Affaires culturelles de la Ville de Saint-Étienne de 2004 à 2009. 22 associations, SARL, SCOP et collectifs artistiques qui travaillent dans des champs divers ont aussi été présents à cette époque pour assurer la réussite du projet de la Limace.
Après 11 ans d’existence, de nouveaux acteurs rejoignent l’enseigne, et d’autres l’ont quitté. L’accès au Conseil d’Administration était devenu simple pour les salariés de la structure. Le Ministère de la Culture a labellisé le Fil « Scène de Musique Actuelle » ou SMAC quelques mois après la signature dans les locaux de la Yes High Tech du 17 février 2007 pour une durée de 5 ans. Philippe Chappat, le coprésident de la Limace a annoncé qu’un appel d’offres pour la gestion du Fil sera relancé par la Ville de Saint-Étienne dans le courant de l’année 2018.

Pour connaître la programmation du Fil, c’est ici.