Le sport : une résolution prioritaire en Auvergne-Rhône-Alpes

Parmi les résolutions prises cette année, le sport est la plus populaire pour la première fois en France depuis 5 ans, comme le démontrent les statistiques de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le Baromètre Sport-Santé dresse un état des lieux concernant les mesures prises par les Français pour entretenir leur forme et leur santé, et concernant également l’activité physique et sportive.

En Auvergne Rhône-Alpes, le sport se classe second parmi les résolutions de la population. Cependant, des disparités suivant l’âge et le sexe des individus ont été notées. L’importance de la résolution semble également croître proportionnellement au vieillissement. La Présidente de la FFEGV, ou Fédération Française d’Éducation Physique et Sportive, Patricia Morel, s’est récemment exprimée dans un communiqué de presse. Selon elle, chaque année, la meilleure occasion d’inciter les Français à faire du sport est le Baromètre Sport-Santé. Et les sondages ne font que renforcer cette conviction solide que le sport est fondamental pour la santé et le bien-être.

D’ailleurs, un sondage a démontré que 39 % des personnes interrogées pensent être en forme, et 35 % en excellente forme. Globalement, la forme physique et morale des habitants d’Auvergne Rhône-Alpes est de 6,7/10, selon eux-mêmes. D’après les résultats des sondages, les hommes prétendent être plus en forme que les femmes. Propos confirmés par Patricia Morel elle-même, qui justifie par là l’attention particulière réservée aux femmes dans ce cadre.

La FFEPGV-IPSOS est créée en 1971 par un mouvement sportif centenaire, dans le but d’améliorer la santé publique en démocratisant les activités sportives. La FFEPGV est la fusion de nombreuses structures fédérales liées au sport. Sa vocation étant de satisfaire les besoins des Français pour les pratiques physiques et sportives, elle dispose aujourd’hui de plus de 6000 clubs répartis partout en France. Son personnel compte pas moins de 500 000 employés et pratiquants. La Fédération forme les animateurs sportifs qu’elle envoie aux clubs délivrer les cours. Officiellement, la FFEPGV est la première fédération de loisirs sportifs, au vu de son envergure nationale, et elle est aussi estimée d’utilité publique depuis une trentaine d’années.

En savoir plus, ici.