Le SIA ou Salon International de l’Agriculture qui permet d’apercevoir des races de chiens tant françaises qu’étrangères se tient du 24 février au 4 mars 2018. Les plus beaux modèles canins honoreront les lieux de leur présence.

Un concours gigantesque

Pas moins de 160 spécimens locaux sont inscrits au concours canin de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ce qui fait de cette région la plus importante en termes de participants. Au programme : des dizaines de races concourront, notamment le dogue allemand ; le chien loup tchécoslovaque ; le teckel nain à poil cour ; le berger américain miniature ; etc. Mais le niveau de ce concours sera également très haut. Pour preuve, un spécimen canin doit préalablement remporter la 1ère place au championnat de sa race, pour pouvoir participer au Concours Général Agricole Canin.

Un concours d’exception pour le meilleur des races canines françaises

Comme il a été précédemment expliqué, les chiens qui pourront être présentés au CGAC représenteront l’élite de l’élevage canin Français. Mais, plus que tout, c’est la diversité des races et des élevages régionaux qui sera mise en avant pendant ces dates. En 2017, le Berger Australien détrônait le Berger Allemand, avec ses 1 480 inscriptions au LOF. Il fut talonné par l’English Staffordshire Terrier, avec 1 012 inscriptions au LOF. Enfin, il y a le Berger Allemand qui comptait 907 inscriptions au LOF. Fait unique : le concours comptera un vétérinaire parmi les membres du jury. Il s’occupera d’analyser le spécimen du point de vue sanitaire. Le jury sera composé d’un juge toutes races, d’un spécialiste de groupe et du vétérinaire.

Le LOF

Le LOF ou Livre des Origines Français est à ce jour l’unique livre généalogique officiel agréé par le Ministère de l’Agriculture. En France, la Société Centrale Canine est le seul organisme à répertorier l’ensemble des races canines choisies et reconnues par la FCI ou Fédération Cynologique Internationale. Le LOF permet de suivre réellement à la trace les origines des chiens de race, et il est encore possible d’améliorer cette traçabilité grâce à des techniques génétiques, telles que le contrôle de parenté. Mais le véritable intérêt du LOF est qu’il soit le passeport des chiens de race. En effet, un chien est reconnu « de race » si et seulement s’il est mentionné dans le LOF.

Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici.