Le délégué Interministériel de la prévention et de la lutte contre la pauvreté infantile et des jeunes, Olivier Noblecourt, s’est présenté à Lyon le 29 janvier dernier dans la continuité des dix rencontres attendues de janvier à mars partout en France, à l’occasion de la 3e concertation territoriale.

Les rencontres en question

C’est par rapport à la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté infantile et des jeunes que s’inscrivent ces rencontres à impact national et régional. Dans un premier temps, elles vont animer le débat et l’échange avec les auteurs par rapport à un thème de niveau national, un dialogue entre les personnes présentes et les acteurs, et, selon l’initiative de tous les acteurs, aussi essayer de faire en sorte de valoriser des pratiques régionales novatrices.

Le thème de la journée

« L’inclusion sociale de tous les jeunes », c’était le thème de la journée de Lyon. Les problématiques abordées durant les échanges à la Maison des Associations Croix-Rousse concernent, entre autres, la formation,l’emploi,le logement,l’accompagnement social et la santé. Les professionnels ont notamment mis l’accent sur l’hébergement ; l’offre de formation ; la garantie jeunes, la ruralité, le décrochage scolaire, le permis de conduire et la scolarisation. Et le délégué a évoqué à l’occasion l’intérêt de l’accompagnement général des jeunes, particulièrement sur le logement ; l’inclusion sociale ; l’éducation et l’emploi. Deux points d’amélioration capitaux ont pu être soulignés durant ce moment d’échanges à savoir prendre en compte des publics caractéristiques des politiques publiques et permettre la coordination des intervenants à l’échelle territoriale.

Pour le délégué Interministériel

Le délégué Interministériel, quant à lui, a pu estimer la performance du restaurant d’application « La salle à manger » des Apprentis d’Auteuil, où des jeunes en situation difficile (scolaire, familiale et sociale) sont formés aux métiers de la restauration. Pour aller à l’encontre des résidents et connaître la démarche « Alternative 69 », il s’est, ensuite, dirigé vers le Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale de Lyon pour débattre sur l’hébergement, le soin et l’insertion professionnelle des jeunes en grande difficulté. Des visites et rencontres des acteurs du foyer jeunes travailleurs intergénérationnels ont clôturé la journée, en attendant la prochaine rencontre territoriale qui se tiendra le 2 février 2018 à Châteauroux sur le thème de l’accompagnement des jeunes fragiles.