Le Concours International des Jeunes Bouchers ou CIJB aura lieu du 27 au 28 février, pour l’édition 2018. C’est la première fois que Paris accueillera cet évènement qui rassemblera 6 binômes de 6 pays européens. Retour sur le duo français qui représentera la France, Gabin Benoît-Faisandier et Benjamin Santoro.

Gabin Benoît-Faisandier
Cet apprenti à la Boucherie Chabanon de la région Haute-Loire, à Saint-Privat-d’Allier, se dit savoir toujours quelle était sa vocation. Né d’un père éleveur de Limousines, il trouve rapidement un stage en classe de 3e à la boucherie de Franck Gineys en Haute-Loire. Il empoche l’an suivant son CAP grâce à l’expérience de Gineys, au CFA de Bains. Toujours au CFA de Bains, il s’inscrit alors en BP, cette fois sous la direction de Mickaël Chabanon, qui a sa boutique à Saint-Privat-d’Allier. Gabin concourt et remporte le titre de Meilleur Apprenti Boucher de France (MAF) en 2017, et prend son indépendance.

Benjamin Santoro
Âgé de seulement 17 ans, Benjamin, originaire de la Loire, a été un des finalistes du MAF 2017, et poursuit ses ambitions en s’attaquant cette fois-ci à un titre européen. Sa motivation, son sérieux et son talent le conduisent sous la tutelle de Lucas Bayle, dans sa boucherie, pour préparer son CAP. Ce dernier a un CV qui a de quoi faire en pâlir plus d’un : meilleur jeune boucher européen, champion du monde de boucherie 2016, meilleur apprenti boucher de France, etc. C’est Lucas qui encourage Benjamin à participer au MAF, où il remportera ensuite la 4e place. Cette expérience riche en expérience lui a indiqué sa prochaine destination : le Concours International des Jeunes Bouchers. Mis à part la boucherie, Benjamin est également passionné de football.

Ce prestigieux concours sera sponsorisé par le Marché de Rungis, véritable fleuron de la gastronomie française. Il donnera également l’occasion aux participants de visiter le plus grand marché de produits frais au monde.

Plus d’informations, ici.