Finies les inquiétudes, maintenant l’Hôpital privé de la Loire met à la disposition de ses médecins le meilleur équipement qui soit pour prendre en charge des personnes atteintes de cancers. Issu des dernières technologies de la Médecine, le robot assisté « Da Vinci X » rejoint enfin le groupe des dispositifs mis en œuvre pour réduire la durée d’hospitalisation, sans recours à la réanimation et pour guérir plus rapidement les malades.

Équipement de pointe de très haute performance

Désormais, tous les patients du cancer peuvent avoir l’esprit tranquille. Ce robot chirurgical mis à la disposition des cancérologues de l’Hôpital privé de la Loire peut reproduire tous les mouvements manuels du poignet humain pour permettre aux chirurgiens de s’occuper massivement des cas complexes et donner les meilleures prises en charge pour tous dans cet établissement sanitaire. En effet, selon les propos de Janson Gassia, Directeur Général de l’Hôpital privé de la Loire, étant équipé d’une vision numérique 3D, Da Vinci X fait bénéficier d’une vue plus précise lors des opérations chirurgicales sur les patients. Pour preuve, un test de lobectomie via ce robot a été effectué le 13 novembre 2017 et cela a bien marché. Notons toutefois que certaines opérations de dissection ou de reconstruction nécessitent un nombre suffisant d’intervenants chirurgicaux.

Nouveau standard en cancérologie

L’Hôpital privé de la Loire issu du groupe Ramsay Générale de Santé est le premier établissement sanitaire en France à bénéficier d’un tel robot. À son tour, il doit également équiper deux autres hôpitaux de son groupe pour les semaines à venir tels que l’Hôpital privé de Versailles (78) et l’Hôpital privé de la Louvière à Lille (59). À titre d’informations, l’Hôpital privé de la Loire ou l’HPL, inauguré en 2000, est, en effet, issu du regroupement de 4 cliniques de l’agglomération de Saint-Étienne à savoir la Clinique Pasteur, la Clinique Michelet, la Clinique de la Jomayère et la Polyclinique de Beaulieu. Le groupe Ramsay Générale de Santé auquel il a intégré en 2008 est par ailleurs le premier groupe d’hospitalisation privée en France prenant en charge plus de 1,6 million de patients.

  • denis vignet

    Le C.H.P.L. EST
    1 UN CENTRE DE PROFIT
    2 UNE UNITÉ DE SOINS