Pour questionner les mouvements des Hommes et des cultures, la 13e édition des rencontres ‘Et si on en parlait’ veut sortir du tourment médiatique, prendre le temps de l’enquête, de l’analyse et du débat. Les recherches en histoire, anthropologie, sociologie, sciences politiques, environnement, … offrent une approche plus large, contextualisée et au-delà des controverses de ces phénomènes. Ainsi, durant un mois et demi, l’Université de Lyon a convié ses chercheurs aux côtés de la société civile et des artistes pour engager le dialogue et offrir un nouveau regard sur les migrations. Le cycle d’événements science et société “Et si on en parlait Migration(s)” de l’Université de Lyon se poursuit jusqu’à fin novembre. L’Université de Lyon organise les 25 et 28 novembre 2017, deux journées événements sur le thème des migrations.

Voyage(s) en ville(s) // Le 25 novembre 2017

“Sur la trace des migrants à Lyon”
Balade urbaine de la Place Djebraïl Bahadourian à la Gare Part-Dieu de 10h à 13h.
Par l′étude de ces empreintes du monde que nous percevons chaque jour, parfois évidentes, souvent invisibles … Vous serez invités à saisir les traces des migrations et à comprendre comment ces deux villes ont été façonnées par les mouvements et les hybridations socio-culturelles. Un parcours entre des lieux de pouvoir (Préfecture, Tribunal Administratif, Police aux frontières) ponctué d′écoutes de témoignages autour de l′expérience de ces lieux, sera proposé. Cette balade se veut être un temps d′échange sur la place que les institutions accordent aux migrants, aux nouveaux arrivants et sur celle qu′ils tentent de se construire.
Intervenants : Manuela Martini (Professeure d′histoire contemporaine, Université Lyon 2 / Antoine Dubos (Auteur,réalisateur, documentariste) / Juliette Mendiboure, (Étudiante en Master Histoire moderne et contemporaine, Université Lyon 2)
Capacité : 25 pers.

Documentaires et Débats : traces et migration(s)
Des documentaires et des témoignages poignants qui apportent une meilleure compréhension des parcours de migrants auront lieu au CCO Jean-Pierre-Lachaize à Villeurbanne de 15h à 17h.
Parcours de migrants, réalités et enjeux de l’après exil
Projections et discussion autour des traces et absences de traces des personnes placées en situation de transit.

“Le monde en exil, migrations et mémoire” // Le 28 novembre 2017 à la Cité du Design, 3 Rue Javelin Pagnon, à Saint Étienne

Au programme de cette journée, projection, débat, conférence, qui invitent à la réflexion autour des phénomènes migratoires contemporains. À l’échelle planétaire et depuis l’avènement d’Homo sapiens, l’exil et les flux migratoires n’ont cessé de façonner les sociétés, d’entrechoquer les cultures et de se faire rencontrer les Hommes au rythme des conflits, des aléas climatiques, ou encore des opportunités commerciales. Le temps d’une journée, nous proposons d’étudier, débattre et comprendre les phénomènes migratoires et les traces laissées par ces croisements de populations dans notre Histoire … dans nos histoires.
Il s’agira de mettre et garder en mémoire ce que nos sociétés, notre droit, les arts et les territoires doivent à la diversité culturelle, autour de chercheurs (en sociologie, histoire, philosophie, droit, etc.), écrivains, artistes et représentants de la société civile.

> 17H : Conférence // Crise de l′accueil, crise des frontières. L′Europe et l′immigration
Intervenante : Catherine Wihtol de Wenden (Directrice de recherche émérite, CNRS, Docteur en science politique de Sciences Po).

> 18H : Regards croisés – débat // Roms, éternels migrants. Une allégorie des Hommes en mouvement ?
Intervenants : Thomas Ott (Docteur en anthropologie au Centre Max Weber, ONG ITD Monde, ICMPD) / Collectif d’artistes Culture Ailleurs / Autre intervenant en cours de confirmation.

> 19H : Projection – débat // L′action humanitaire auprès des migrants à l′épreuve du droit / Projection du film « Les migrants ne savent pas nager » (2016 – De Jean-Paul Mari et Franck Dhelens).
Intervenants au débat : Edith Jaillardon (Juriste spécialiste du droits international et des droits de l’Homme – Université Lumière Lyon 2), Jean-Yves Abécassis (SOS Méditerranée).

> 21H : Une soirée autour de Patrick Chamoiseau
Entretien et discussion. En écho à la publication en avril 2017 de “Frères migrants” (Editions du Seuil). Patrick Chamoiseau livre un plaidoyer poétique et politique pour une solidarité sans frontière et “un autre imaginaire du monde”.
Lecture performée – Isabelle Fruleux : création scénique et musicale par Isabelle Fruleux. Mise en lecture et en musique de “Frères migrants”.

> Dès 16H et toute la soirée : EN BORD DE ROUTE (Culture Ailleurs)
Le train fantôme d’exilés « En bord de route » est une installation performance loufoque et surréaliste, créée par le collectif Culture Ailleurs avec des artistes et des personnes de la communauté Rom de Grenoble entre 2016 et 2017.
Du rêve au cauchemar, clandestinement, par un tunnel, un solarium, une cage, … vous glisserez dans un nouveau pays, harcelé par maintes questions dans un langage que vous ne comprenez pas, vous embarquerez pour une ultime étape: l’attente, l’errance avant le rapatriement.