Voilà bien deux évènements majeurs concoctés par l’Université de Lyon. Les consignes ont été données pour ces éditions toutes gratuites: « Osons l’impossible » et « Halte aux idées reçues ». Ces idées ont été lancées par l’Université de Lyon afin que le grand public sache que le quotidien des scientifiques et chercheurs peut être aussi divertissant qu’enrichissant.

La nuit européenne des chercheurs

« Osons l’impossible » était le thème principal de la Nuit européenne des chercheurs le 29 septembre 2017 au Centre Mémoires et Société de Rize à Villeurbane. Cette soirée a permis à l’ensemble de l’assistance de rencontrer un bon nombre de chercheurs, techniciens et ingénieurs qui n’attendaient du public que des questions pour faire découvrir et partager des mondes mais aussi des phénomènes nouveaux et presque imaginaires. Ces chercheurs, en plus du partage, ont obtenu du grand public, une grande participation et de la complicité. Avec cette soirée, la rentrée 2017 nous a comblé de surprises et nous ne citerons que le développement massif de fake news ou encore la polémique sur le réchauffement climatique. « Le bouche-à-oreille », « les rencontres dans le noir » ou « le labo créatif » ont été les nouveaux ingrédients apportés à cette 12ème édition.

La Fête de la science

Quant à la 26ème édition de la Fête de la science, du 07 au 15 octobre 2017 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et partout en France, le thème développé sera « Halte aux idées reçues ». D’un côté, cet évènement veut mettre fin aux idées préconçues, imaginaires, dénuées de valeur et de réalité telles que « réveiller un somnambule est dangereux » ou encore « les poissons rouges ont une mémoire qui se limite à 30 secondes » pour laisser place aux explications scientifiques de tout phénomène. De l’autre, des sujets sur la santé seront au programme avec l’association des Instituts et Écoles Supérieures de la région.

Plus de rendez-vous à ne pas manquer pendant la Fête de la science en Auvergne-Rhône-Alpes, ici.