Lyon accueille, du 12 au 26 août, la 43e édition des championnats du monde de bridge, à la Cité Internationale. Une véritable compétition sportive avec, au générique : mental d’acier, endurance, montée d’adrénaline ! Un évènement incontournable ! On vous explique pourquoi.

1) PARCE QUE CES MONDIAUX SONT AU BRIDGE CE QUE LA COUPE DU MONDE EST AU FOOTBALL
La Fédération mondiale de bridge (World Bridge Federation) est reconnue officiellement comme une association par le CIO depuis 1999. Ces Mondiaux sont donc une vraie compétition sportive avec 34 pays représentés, 4000 compétiteurs en lice, 7 heures de jeu quotidien pendant 14 jours de compétition pour 6 millions de carte jouées.
En compétition, pour éliminer le hasard, les joueurs possèdent les mêmes distributions de cartes et sont comparés sur la performance qu’ils réalisent chacun avec ces mêmes jeux. Distribués par un logiciel, les jeux sont stockés dans un véritable coffre-fort pendant toute la compétition.

2) PARCE QUE TOUTES LES CATÉGORIES SERONT AU PROGRAMME, DES -16 ANS AUX SENIORS
Pour la toute première fois de l’histoire de championnats du monde de bridge, les trois catégories reines (Open, Seniors, Dames) seront accompagnées au programme des compétitions scolaires (collégiens pratiquant au sein de leur établissement), Juniors (garçons de moins de 26 ans), Girls (filles de moins de 26 ans), Youngsters (-20 ans), Kids (-16 ans) et handibridge. Le bridge est un sport de l’esprit intergénérationnel. La Cité Internationale de Lyon accueillera ainsi des compétiteurs de tout âge. Même les machines seront en compétition, avec le championnat du monde des logiciels qui se tiendra du 19 au 24 août.

3) PARCE QUE LA FRANCE FAIT PARTIE DES FAVORIS
La France est une nation forte du bridge international. L’équipe de France Funbridge Dames, qui compte dans ses rangs les n°1 et 2 mondiales, fait figure d’épouvantail, forte de ses 3 titres mondiaux remportés depuis 2005. L’équipe Open est championne d’Europe, les Juniors vice-champions d’Europe, les Kids vice-champions du monde,les Girls sont championnes du monde en titre… Tous les espoirs de voir une équipe de France championne du monde sont donc permis.

4) PARCE QUE LE BRIDGE PASSIONNE 2,5 MILLIONS DE FRANÇAIS ET 70 MILLIONS DE TERRIENS !
Le bridge serait joué par 2,5 millions de personnes en France. La Fédération Française de Bridge se situe au 2e rang après les USA. On dénombre pas moins de 70 millions de joueurs dans le monde. En France, le bridge s’est démocratisé, il est pratiqué par toutes les catégories de la population, sans distinction d’âge ni de catégorie sociale. Ce sport de l’esprit a même la cote chez les plus jeunes : 7000 élèves, du CM1 à la terminale, sont initiés chaque année au sein de leur établissement scolaire.

5) PARCE QUE LES AMATEURS ONT AUSSI LEUR CHAMPIONNAT DU MONDE
La première édition des Internationaux de France qui s’est tenue la première semaine de compétition, du 13 au 18 août, a permis à des amateurs de côtoyer les professionnels du bridge. Ces Mondiaux ont aussi été l’occasion de croiser tous les profils de bridgeurs : des pères et des fils évoluant ensemble, une championne de France ayant survécu à une rupture d’anévrisme grâce au bridge, un moniteur de colonies de vacances bridge, des paires intergénérationnelles…

6) PARCE QUE L’OPÉRATION « NOUVELLE DONNE » EST PARTENAIRE DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE BRIDGE
Véritable jeu d’équipe, le bridge s’est peu à peu hissé au rang des sports de compétition. Ainsi, la ville de Lyon recevra les 43e Championnats du Monde de Bridge qui verront se disputer pour la première fois une compétition dédiée aux personnes handicapées : le tournoi Handibridge.
La compétition, qui aura lieu le 21 août  2017, s’adresse à des personnes lourdement handicapées, qui ne peuvent pas suivre le rythme des compétitions classiques. L’objectif de ce tournoi est de faciliter au maximum la participation des handicapés qui peuvent jouer en binôme avec une personne valide s’ils le souhaitent. L’opération « Nouvelle Donne » sera présente aux championnats du monde avec un stand d’information à la Cité Internationale et une visibilité sur les maillots des joueurs des équipes de France jeunes.

Plus d’informations sur www.mondialbridgelyon2017.fr et sur www.ffbridge.fr