Cet été, la célèbre course cycliste est passé et passera par 5 massifs français dont le Massif Central, les Vosges, le Jura, les Alpes (du Nord et du Sud), les Pyrénées : cela fait 25 ans que ce n’était pas arrivé et c’est un beau coup de projecteur sur nos belles montagnes et les spécificités de chaque territoire.

Qui est France Montagnes ?

France Montagnes est une association regroupant les principaux acteurs du tourisme de montagne en France dans une optique de promotion des montagnes françaises, à l’échelle nationale et internationale. De 2005 à 2006, à la recherche d’une nouvelle dynamique pour la montagne française, l’association voit le jour. Les professionnels et élus de la montagne (Professionnels Associés de la Montagne, Ski France International et l’Association Nationale des Maires de Stations de Montagnes) ont fait le choix en 2005 de signer un accord cadre puis de se regrouper en 2006 sous un Groupement d’Intérêt Économique, jetant les bases de France Montagnes. Cette initiative a permis de rapprocher les actions des trois organismes et de mettre en avant une nouvelle image de la montagne. Enfin, en 2010 naît France Montagnes, structure référente de la montagne française dans le domaine du tourisme agissant selon trois axes principaux : la communication, la promotion et les relations presses.

Le programme

France Montagnes est et sera sera présent lors des étapes de montagne française. Les huit étapes de montagne verront le déploiement d’un
maillot à pois géant de 40 mètres par 40, un clin d’œil au maillot du meilleur grimpeur !
• Mercredi 5 juillet (Vosges) : Vittel / La Planche des Belles Filles : une montée courte mais avec 20% de pente !
• Samedi 8 juillet ( Jura) : Dole / Station des Rousses : une étape qui se déroule intégralement dans le département du Jura.
• Dimanche 9 juillet (Alpes du Nord) : Nantua / Chambéry : 4600m de dénivelé positif sur cette étape.
• Jeudi 13 juillet (Pyrénées) : Pau / Peyragudes : 214km pour l’étape la plus longue des Pyrénées.
• Vendredi 14 juillet ( Pyrénées) : Saint Girons / Foix : 100km et pas un de plus.
Dimanche 16 juillet (Massif Central) : Laissac-Sévérac l’Eglise / Le-Puy-en-Velay : le col de Peyra Taillade sera gravi pour la première fois de l’histoire du Tour de France.
• Mercredi 19 juillet (Alpes du Sud) : La Mure / Serre Chevalier Vallée (183 km) : Un peloton de coureurs aux couleurs de France Montagnes composé de grands champions sportifs français & internationaux mais aussi de 40 moniteurs ESF ouvrira la route aux coureurs pro en grimpant le « sommet du Tour de France », le mythique Col du Galibier (2642m), avant de de rejoindre la station haute-alpine de Serre Chevalier Vallée.
• Jeudi 20 juillet (Alpes du Sud) : Briançon / Col de l’Izoard : une des grandes étapes du Tour dans un décor lunaire au nord-ouest du massif du Queyras.

Une répétition journalistique générale aura lieu le mardi 18 juillet 2017

Aux côtés des moniteurs, nous avons retrouvé et retrouverons :
– Gérard Holtz (journaliste sportif et ex-animateur de télévision, de retour sur le Tour de France avec nous !)
– Samuel Etienne (journaliste et animateur de télévision et de radio)
– Jean-Baptiste Grange (double champion du monde de slalom)
– Franck Piccard (champion olympique de Super-G)
– Antoine Dénériaz (champion olympique de descente)
– Pierre Vaultier (champion olympique de boardercross)
– Bas Muijs (acteur et présentateur néerlandais)

Le vélo, bienfaits pour vous !

Les activités physiques en montagne, comme le vélo, permettent aussi au corps de sécréter des endorphines, qui procurent une sensation de bien-être intense… Plus de globules rouges, plus d’énergie ! Les sportifs de haut-niveau le savent depuis longtemps : s’entraîner en montagne permet d’accroître ses capacités physiques et pulmonaires une fois redescendu au niveau de la mer. Au bout de quelques jours, le taux de globules rouges s’accroît pour aider le corps à capter le peu d’oxygène disponible en altitude. De retour en vallée, le résultat est là, on est plus performant, tout en se fatiguant moins vite.