Dans le cadre du développement du tourisme et du thermalisme en Auvergne-Rhône-Alpes, le président de la Région, Laurent Wauquiez a déployé depuis novembre dernier un important plan thermal pour la période 2016-2020. L’Appel à projets a déjà commencé depuis le 2 janvier et s’est adressé aux 24 stations thermales de la Région. Toutefois, quelques-unes seulement profiteront de la subvention dont le montant s’élève à des centaines de millions d’euros. Les résultats ont été dévoilés ce vendredi 30 juin dernier.

19 stations sur 24 ont répondu à l’Appel à projets

Le plan thermal d’Auvergne-Rhône-Alpes est une aide financière destinée à soutenir financièrement les stations thermales installées dans la Région afin d’améliorer leurs offres et accroître leur clientèle. Mais l’ambition du président, Laurent Wauquiez, est de hisser son territoire au premier rang du secteur du thermalisme français. Avec 350 millions d’euros en jeu, dont 20 millions d’euros financés par le conseil régional et le reste en provenance du public et du privé, les principales stations thermales de la Région n’ont pas hésité à répondre à cet appel à projets. Au total, 19 parmi les 24 l’ont approuvé.

15 stations sur 19 ont remporté le jackpot

Les résultats de l’Appel à projets ont été annoncés par le Vice-président délégué au Tourisme et au Thermalisme, Nicolas Daragon et le conseiller régional, Frédéric Bonnichon. Seules 15 stations ayant répondu aux ambitions de la Région ont été retenues. 11 recevront la subvention d’ici fin 2017 (phase 1), à savoir Aix-les-Bains, Brides-les-Bains, Allevard-les-Bains, Châtel-Guyon, Chaudes-Aigues, Montbrun-les-Bains, Saint-Gervais, Neyrac-les-Bains, Vals-les-Bains, Uriage-les-Bains et Vichy. Pour les 4 autres, notamment Divonne-les-Bains, Le Mont-Dore, La Bouroule, Divonne-les-Bains et Royat, elles devront attendre le déploiement de la seconde phase pour bénéficier du financement.

Quid des 4 stations non éligibles ?

En ce qui concerne les 4 thermes exclus de la sélection : Montrond-les-Bains, Bourbon L’Archambault, Néris-les-Bains et La Léchère-les-Bains, ils pourront toutefois bénéficier d’autres types d’accompagnement tels que l’hébergement, l’aménagement du territoire, la culture, etc.