Il y a tellement de grands événements qui se passent à Lyon que j’ai du mal à écrire tous les détails à leur sujet. Quoi qu’il en soit, cette fois, je suis très heureuse et déjà organisée pour juillet. Parce que, d’une part, je suis tellement contente de participer à un véritable événement Lyonnais pour la première fois et, deuxièmement, je vais voir et écouter mon chanteur et compositeur préféré Vianney. J’adore écouter son français. En plus, c’est un mec français très amusant. Il a une personnalité vraiment particulière et bonne et il est un excellent exemple d’une personne française que j’aime. Peut-être parce qu’il n’a pas un béret et une écharpe comme nous l’associons habituellement aux français 🙂 J’aime sa personnalité particulière : joyeux, drôle, optimiste et avec un grand sourire!

Mais en revenant sur le sujet, je suis très chanceuse d’aller au concert de Vianney qui se déroule durant les Nuits de Fourvière. Voici les 10 faits les plus intéressants que j’ai découvert sur cet événement annuel Lyonnais.

Non, ce n’est pas seulement au Théâtre de Fourviere. Le festival a lieu aussi au Théâtre antique de Fourvière et à l’Odéon de Lyon (depuis 1952) dans le 5ème arrondissement près de la Basilique Notre-Dame de Fourvière. En plus de cela, pour Les Nuits Cirques – Un espace simple, L’homme Cirque, Santa Madera, l’autre endroit a été choisi: 171, avenue de Lacroix-Laval, 69280 Marcy-l’Étoile

Parlons chiffres: 71 ans. La première édition des Nuits de Fourvière a eu lieu en 1946. Chaque année, en juin et juillet, il y a environ 60 spectacles. Le Grand Théâtre a une capacité de 4600 personnes et le Théâtre Odeon offre 1200 places. Il y a donc environ 130 000 personnes qui participent chaque année.

Toujours bondé en 2017: 139 spectacles et 150 000 spectateurs prévus pour 2017

Les origines: Le 29 juin 1946, Edouard Herriot, maire de la ville de Lyon, a inauguré le Grand Théâtre et a invité le groupe de théâtre antique de la Sorbonne à jouer une tragédie d’Eschyle.

L’étrange tradition de lancer des coussins. Ainsi, à la fin du concert, le public lance ses coussins de siège sur la scène comme un frisbee pour montrer qu’ils l’apprécient vraiment … j’ai hâte de commencer à pratiquer!

Pas de toit! Alors, qu’en est-il de la pluie? Attention! Les parapluies ne sont pas autorisés! Mais essayons de regarder le bon côté des choses: un parapluie j’en ai un, la veste imperméable, je n’en ai pas. Je dois donc faire des courses pour une bonne veste imperméable (j’adore trouver des excuses pour pouvoir faire plus de shopping!) 🙂

Pas de numéro de siège! Donc, si nous voulons avoir un bon siège, nous devons venir beaucoup plus tôt et attendre un peu. Les portes ouvrent 90 minutes avant l’heure du spectacle.

“Musique contemporaine? Saviez-vous que cela n’est apparu qu’en 1969? Pendant 25 ans, le festival a entièrement été consacré aux concerts de théâtre, de danse, de chœur et de musique classique. Ce n’est qu’en 1969 que nous avons pu voir les premiers groupes de musique plus contemporaine sur scène, et 1978 d’entendre le jazz. La musique rock est encore à venir.

Que s’est-il passé en 1994? Changement de nom! Le “Festival de Lyon” est finalement devenu “Les Nuits de Fourvière”

Certains incontournables: Andromache, la pièce de la reine a été la pièce la plus jouée depuis le début du festival. Présenté à chaque fois dans différentes versions, elle a été jouée 6 fois entre 1950 et 2008. Sylvie Guillem a été l’artiste la plus fidèle et qui aime venir à Lyon. Elle a participé au Festival 8 fois! Malheureusement, elle a fait ses adieux l’année dernière, donc je suppose que si elle vient aux Nuits de Fourviere cette année, ce sera dans un nouveau rôle de spectateur.

BONUS: Pour en savoir plus sur le programme et les artistes à venir, consultez ici et ici les détails.

Aga Marchewka est une femme polonaise qui s’est sentie amoureuse de Lyon dès le premier regards! Elle a créé son blog jadorelyon.com pour raconter son aventure d’expatriée dans notre région. PressNut News traduit les articles d’Aga et les publie ici avec son aimable autorisation.