Lyon : un chat candidat à l’élection présidentielle !

Le parti des Patouneurs Chatocrates (le PaCha) a été fondé au mois de décembre 2016 par 6 chattes résidentes d’un bar à chats lyonnais. Au terme d’une primaire très serrée, Nicole a reçu l’investiture. La candidate officielle du PaCha se lance dans la course à l’Élysée avec un programme complet : santé, logement, environnement, justice, impôt, diplomatie… Nicole et les membres de son équipe savent que tout cela risque de faire rire, néanmoins son équipe est persuadé qu’elle est la candidate providentielle que les Français attendent. Bien relayées, ses idées pourraient raisonner dans la sphère politique et être considérées pour « animaliser » le débat et parler de la condition animale.

Les objectifs

Avant tout, le parti des Patouneurs Chatocrates souhaite sensibiliser les électeurs à la prise en compte de la condition animale dans les programmes des candidats à la présidence de la République Française en 2017. Faire avancer encore la condition animale en instaurant notamment une vraie répression de la maltraitance et du trafic des animaux est aussi l’un des objectifs de cette campagne atypique. Récolter des fonds pour les associations de protection animale qui partagent les valeurs de la campagne et promouvoir la charte éthique du bar à chats où Nicole est résidente, pour proposer un code de bonne conduite à tous les établissements similaires sont également deux intentions de Nicole, cette petite Exotic Shorthair âgée d’une quarantaine d’années (5 ans en âge chat).

La Stratégie

En faisant entrer un chat de pleine patte dans l’élection présidentielle, les Patouneurs Chatocrates espèrent interpeller un maximum de Français. Tant qu’à investir un chat d’une mission aussi importante, autant jouer la carte du CatPower jusqu’au bout. C’est ainsi qu’afin d’interpeller tout en restant très ludique, le site internet s’appuie sur un double discours : les idées réelles d’un côté et une invasion du monde par les chats de l’autre avec instigation de l’Ordre Mondial Chatocrate.

Yes we cat !

Le site Internet de la campagne de Nicole offre deux accès selon que l’on est un humain ou un chat. Nicole y detaille son programme en matière de logement, de réinsertion des chats en marge, de santé, d’impôts et de consommation, d’environnement et recherche, d’action citoyenne, de diplomatie ou encore de justice. L’équipe dispose d’un bureau de campagne composé d’un directeur, d’un chargé de communication, d’un trésorier, d’une porte-parole et de conseillers politiques. L’accès reservé aux chats est moins rassurant puisqu’il propose ni plus ni moins une prise de pouvoir à grande échelle par les chats. Jugez-en par vous même : « Le combat est en marche mes chers conchatriotes et chacun d’entre nous devra prendre part à la bataille dans la mesure de ses possibilités et assurer un soutien indéfectible à notre cause. Nous sommes presque 13 millions de chats en France et nous pourrons compter sur le soutien de tous les félins du monde aspirant à une chatocratie universelle. Rien qu’avec le soutien de nos alliés outre-Atlantiques nos troupes s’agrandissent de pas moins de 70 millions d’âmes ! De plus nous n’excluons pas le soutiens des humains qui partagent nos valeurs et vous savez qu’ils sont nombreux ! La prise de l’Elysée n’est que le début d’un long périple vers l’Ordre Chatocrate Mondial. »