1,3 millions de visiteurs pour les 11e Journées Européennes des Métiers d’Art

Les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA), qui se sont tenues du vendredi 31 mars au dimanche 2 avril, ont rassemblé plus de 1,3 millions de visiteurs, partout en France, autour d’un thème fédérateur « Savoir(-)Faire du lien ». En 11 éditions, les JEMA se sont imposées comme la plus importante manifestation internationale dédiée au secteur. Cette année, elles ont mobilisé 19 pays européens, 14 régions françaises et, sur le territoire national, plus de 5 400 ateliers et 160 centres de formation. En tout, plus de 10 000 événements en Europe ont mis à l’honneur les métiers d’art, créant ainsi du lien entre citoyens-consommateurs et créateurs.

À l’initiative de l’Institut National des Métiers d’Art (INMA) et sous la tutelle de deux ministères, le ministère de l’Économie et des Finances et le ministère de la Culture et de la Communication, ces Journées se sont donné pour fil rouge le thème « Savoir(-)Faire du lien », mettant ainsi en exergue tous les liens à l’œuvre dans les métiers d’art : liens entre des hommes et des femmes de tous horizons qui témoignent de parcours infiniment variés ; liens entre les générations, par la sensibilisation, l’éducation et la transmission de savoirs ; liens entre les métiers, avec de formidables aventures entrepreneuriales ; liens entre les acteurs économiques ; liens entre les territoires affirmant l’existence d’une vaste communauté des métiers d’art dans laquelle s’expriment des spécificités locales autant que se créent des passerelles entre les traditions et les cultures du monde entier.

Pour cette édition 2017, la manifestation s’est dotée de 13 ambassadeurs représentant chacun une vision propre des liens initiés par les métiers d’art et une région de France. Ils sont souffleur de verre, imprimeur en sérigraphie, charpentier de marine, plisseur, mosaïste ou encore plumassier ; ils vivent aux quatre coins de l’hexagone et créent, chacun à leur manière, du lien. Pour certains, il s’agit d’ « inventer l’entreprise du XXIe siècle » ; pour d’autres, de « faire aimer l’art de 0 à 99 ans » ; ou bien de « tracer un chemin entre les artisans d’hier et de demain » ou encore de « penser et fabriquer à plusieurs ».

281 métiers composent cet univers qui a pour centre de gravité le travail de la matière

Au cours de ce long week-end, ils ont été mis en valeur à travers une exposition de photographies des 13 ambassadeurs présentée à la galerie YellowKorner Pompidou (Paris). Ces Journées ont également été l’occasion pour le public de plonger au cœur des ateliers des professionnels des métiers d’art du musée du Louvre (Paris), de visiter la Cour de l’industrie (Paris) nouvellement restaurée et les ateliers qui la composent, ou encore d’admirer le travail des 50 professionnels réunis à la cité de Carcassonne (Aude). Les visiteurs ont pu aller à la découverte de nombreux savoir-faire aussi bien dans les ateliers participant que dans les grandes manifestations organisées pour l’occasion notamment à Marseille, Lille, Nancy, Strasbourg, Rennes, Nantes, Chartres, Clermont-Ferrand, Rouen, Caen, Calvi… mais aussi dans de nombreuses villes européennes dont Amsterdam, Hanovre, Vienne…

Les JEMA sont organisées avec le concours de fidèles partenaires et mécènes : l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, le Fonds National de Promotion et de Communication de l’Artisanat, la Fondation Bettencourt Schueller, le groupe France Télévisions, Radio Vinci Autoroutes et Sanef 107.7. L’INMA leur adresse ses plus vifs remerciements ainsi qu’à l’ensemble des institutions culturelles, professionnels des métiers d’art, centres de formation, porteurs de projets, coordinateurs régionaux, collectivités territoriales, chambres consulaires et associations partenaires mobilisées ainsi qu’à tous les amoureux des métiers d’art qui ont permis la tenue de ce grand printemps des métiers d’art ; et donne rendez-vous en 2018 pour la 12e édition des Journées Européennes des Métiers d’Art.