Rhône : Établissement Français du Sang cherche donneurs

Aujourd’hui les besoins en sang et en plaquettes sont très loin d’être comblés. Le docteur Vincent Bost, responsable des prélèvements du Rhône dresse un constat alarmant.

De combien de poches de sang en réserve avez vous besoin ?

Docteur Vincent Bost : Pour la région Rhône-Alpes-Auvergne, nous avons besoin de 1400 dons par jour. Beaucoup de donneurs sortent de nos fichiers pour des raisons médicales, il faut donc un gros renouvellement.

Quelle est la durée de conservation des produits sanguins ?

Dr V.B : On parle de trois produits essentiellement. Le premier ce sont les globules rouges, il s’agit de sang total et la durée de conservation est de 42 jours. On récupère aussi des plaquettes plus fragiles dont la durée de conservation n’est que de 5 jours et le plasma se conserve environ un an congelé.

Est-ce qu’il y a des groupes sanguins dont la pénurie est plus grande ?

Dr V.B : Je dirai plutôt qu’il y a des groupes sanguins qui sont plus facilement distribuables. C’est le AB+ qui est le plus utile pour la transfusion de plasma pour des raisons de complémentarité entre les globules, les antigènes et les anticorps présents chez chaque donneur.

Pouvez-vous rappeler à quoi servent les plaquettes ?

Dr V.B : Les plaquettes interviennent comme un élément qui va permettre de juguler une hémorragie dans le sens de réparer les plaies des vaisseaux. De temps en temps, il ne suffit pas de remplir en remettant du volume avec des globules rouges ou du plasma qui sont les transporteurs d’oxygène. Il faut aussi des plaquettes pour stopper l’écoulement de sang.

La période des vacances de février est-elle une période où les besoins en don du sang augmentent ?

Dr V.B : Avec les vacances, les gens donnent moins. De plus avec la grippe ou la gastro-entérite, le nombre de donneurs se réduit et la pénurie est plus grande. Notre objectif est de fidéliser les donneurs afin qu’ils viennent régulièrement.

Quelles indications donnez-vous avant une prise de sang ?

Dr V.B : Il ne faut venir que lorsque l’on se sent en pleine forme. Le point principal c’est l’hydratation. On enlève un volume sanguin ou plasmatique. Mieux on compense après la prise de sang et meilleur est la tolérance. Les gens n’ont pas souvent la notion des volumes d’hydratation qui sont nécessaires pour compenser une poche de sang qui fait aux alentours d’un demi litre.

Propos recueillis par Éric Loszycer

Si les lecteurs d’AuvergneRhôneAlpes.info veulent donner leur sang, ils peuvent se rendre dans l’établissement français du sang de leur région. Celui du Rhône se situe 3 cours Charlemagne à Lyon. La précaution est de venir bien hydratée. La Maison du don est ouverte du lundi au vendredi de 8h à 19h et le samedi de 9h à 13h.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here