La grande famille des Côtes du Rhône s’agrandit

Trois nouvelles appellations rejoignent la grande famille des Côtes du Rhône : Côtes du Rhône Villages Sainte-Cécile, Côtes du Rhône Villages Suze-la-Rousse et Côtes du Rhône Villages Vaison la Romaine (anciennement Côtes du Rhône Villages sans noms géographiques). Les nouveaux venus accèdent ainsi au rang de Côtes du Rhône Villages avec noms géographiques dès la récolte 2016. Ils pourront commercialiser leurs nouvelles cuvées dès 2017, vinifiées en rouge uniquement.

AOC côtes du Rhône Villages Sainte-Cécile

L’appellation CDRV Sainte-Cécile compte trois caves coopératives et quinze caves particulières, toutes engagées dans une démarche de qualité, débutée il y a de nombreuses années. « C’est une grande victoire ! La démarche est engagée depuis 1997 ! » se félicite Marc Besnardeau (Domaine des Grands Bois), porte-parole de l’appellation CDRV Sainte-Cécile.

Comme pour les autres appellations du sud des Côtes du Rhône, l’appellation CDRV Sainte-Cécile est marquée par la prédominance du cépage Grenache (68% des superficies plantées), puis viennent la Syrah (14%), le Mourvèdre (8%), le Carignan et le Cinsault. L’appellation, située sur 5 communes, présente des terroirs variés : le nord de l’aire d’appellation se compose d’un sol argilo-limoneux, le sud, de galets roulés calcaires sur sol argilo-sableux.

« D’une robe vive et soutenue, aux nuances grenat et violine, les vins présentent des arômes de fruits rouges intenses. La bouche est structurée avec une attaque fraîche et fruitée, une finale aux notes d’épices et aux tanins soyeux. Ils accompagneront agréablement le petit gibier à plumes, les viandes grillées ainsi que toute la cuisine provençale » poursuit-il.

AOC Côtes du Rhône Villages Suze-la-Rousse

Déjà connue mondialement pour son Université des vins, l’appellation CDRV Suze-la-Rousse bénéficie du climat et du charme de la Drôme provençale, entourée de lavandes et de chênes truffiers. Les sols, très diversifiés peuvent être à la fois caillouteux, mêlant des galets roulés, ou argilo-calcaires où les cépages principaux Grenache (60%), Syrah (20%) et Carignan (12%) s’épanouissent pleinement.

Les deux caves coopératives et la vingtaine de caves particulières de l’appellation CDRV Suze-la-Rousse produisent des vins très colorés et aromatiques, qui accompagneront généreusement les plats méditerranéens, comme le tajine d’agneau.

Vincent Boyer (Domaine de la Bastide), porte-parole de l’appellation CDRV Suze-la-Rousse témoigne que  » chaque passage en catégorie supérieure demande beaucoup de temps, d’énergie et de courage, car il est nécessaire d’augmenter la qualité. Cela passe par un grand nombre d’exigences, un défi relevé ! « 

AOC Côtes du Rhône Villages Vaison-la-Romaine

Pour André Macabet, porte-parole de l’appellation CDRV Vaison la Romaine, « c’est la récompense de plusieurs années de montée en gamme, et la reconnaissance d’un travail d’équipe et d’un savoir-faire ! »

L’appellation se situe sur le massif géologique de Rasteau, Cairanne et Roaix, jusqu’aux portes de Valréas, entourée d’oliviers. Ainsi, toute l’appellation est cultivée en coteaux, (en moyenne entre 240m et 280m d’altitude), le sol argilo-calcaire est composé de grès et de cailloux essentiellement. « C’est la base argileuse du sol qui donne toute la fraicheur aux vins, la maturité y est plus lente, et cela décuple les arômes ! Les vins sont fins, élégants et fruités, ils se marient parfaitement avec les viandes grillées et subliment les fromages ! C’est le plaisir à l’état pur !» s’enthousiasme-t-il.

Les six caves coopératives et la douzaine de caves particulières revendiquent l’utilisation des cépages traditionnels des Côtes du Rhône méridionales : le Grenache (70%) et la Syrah (30%), très aromatique, qui révèle tout son potentiel dans ce secteur frais ; sans oublier le Mourvèdre.