Le thème de cette année est : « Patrimoine et citoyenneté. » Cela tombe bien pour les Rhônalpins et les Auvergnats car la Région a décidé de faire découvrir les deux Hôtels de Région, situés à Lyon et à Clermont-Ferrand. Outre l’intérêt architectural des deux bâtiments, le visiteur curieux aura peut-être la chance, s’il arrive à échapper un instant à l’œil inquisiteur du personnel régional, de poser son popotin sur la chaise de Laurent Wauquiez en personne ! Car, oui môssieur, les bureaux du président de Région seront ouverts pour l’occasion.

Pour Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication « le thème de cette année nous renvoie aux sources même de cette manifestation créée en 1984 : celle d’une appropriation par tous d’un bien commun, d’une histoire commune. Le patrimoine et la citoyenneté sont deux notions, dont la jonction raconte notre histoire, notre passé, mais dessine aussi notre présent et notre avenir. » Rien à dire. C’est beau.

En réalité, ce qui serait vraiment beau, à mon sens, ce serait que les Journées du Patrimoine aient lieu toute l’année. Que, 365 jours par an, les citoyens puissent s’approprier les biens nationaux. Car, il faut bien le dire, la plupart du temps ce n’est qu’une petite caste de privilégiés, de droite ou de gauche, qui profite des coulisses des hôtels de région, des ministères ou encore des palais nationaux tels que l’Élysée. Après tout, et même s’ils faisaient caca dans les couloirs de Versailles, nos élites sous Louis XIV étaient bien plus évoluées qu’actuellement puisque les lieux de pouvoir étaient relativement ouverts au peuple. Mais bon, l’État d’urgence est passé par là…

qui profite toute l’année des palais nationaux ?

Nous n’allons pas pour autant vous gâcher vos Journées du Patrimoine avec ces quelques élucubrations. Vous pourrez par exemple visiter une caserne de pompiers afin de découvrir le matériel et les modalités d’intervention lorsque les « hommes du feu » partent se faire caillasser par des petits voyous. Vous pourrez aussi visiter un musée gallo-romain et vous comprendrez ainsi que la France n’a pas que des racines chrétiennes. Si vous avez le courage, vous pourrez aussi visiter le Mémorial des Enfants Juifs Exterminés et vous découvrirez que la barbarie n’a ni nationalité, ni race, ni religion.

Ce samedi et ce dimanche, bon nombre de lieux en Auvergne Rhône-Alpes seront ouverts, soit gratuitement, soit à des tarifs fortement réduits. Alors profitez-en ! Le choix est large dans tous les départements de notre belle nouvelle grande Région, qui regroupe des espaces culturels très différents les uns des autres. Selon les prévisions de la Bourboulienne Fanny Agostini, le temps sera maussade durant ce week-end. Raison de plus pour se précipiter au chaud et à l’abri à l’Hôtel de Région ou ailleurs ! Le programme complet des réjouissances est à télécharger ici.