1erdegré ? Un concept lyonnais de courtes vidéos qui plaît !

Nicolas, le cameraman et Thomtom, le comédien, forment un duo complice qui passe des journées entières ensemble pour mettre en images des expressions classiques, figées, qui perdraient tout leur sens si l’on changeait un mot. Nous pouvons parler d’expressions toutes faites détournées avec humour et qui font le plaisir des amoureux de la langue française dont je fais partie.

1erdegré est déjà un pied de nez au grand dieu de l’humour, s’il existe, car il est question dans les vidéos réalisées par Nicolas Nova de 1er degré voire de 2d degré. La vidéo « Sucrer son permis » se passe dans un café lyonnais. Nicolas est derrière la caméra et Thomtom se prête au jeu en tant que comédien.

A la ville comme à la campagne, les deux amis passent beaucoup de temps dans les troquets, ils sont en train de blaguer sur les nombreuses expressions imagées du français et voilà, le tour est joué : il ne reste plus qu’à sortir le smartphone et à filmer. Une serveuse arrive à leur table et saupoudre le permis de Thomtom de sucre blanc. La vidéo de 10 à 15 secondes (contre 6 secondes au format Vine : les balbutiements de 1erdegré) est dans la boîte et l’expression « sucrer son permis » prend un autre sens beaucoup plus rigolo…

On ne peut s’empêcher de sourire à la blague. Humour potache ? Oui, sûrement. Nous avons l’impression en regardant l’ensemble des vidéos de rentrer dans la cour d’école de Nicolas et de Thomtom… Sûrement la cour des grands… S’il l’on s’en tient à la définition du dictionnaire, l’humour potache est « un humour moqueur portant peu à conséquence, qui n’offense pas autrui, et qui n’est pas basé sur un mensonge. Le mot potache fait partie du jargon scolaire et fait référence au collégien ou au lycéen. » (source internet). Les deux complices se donnent les moyens pour la mise en scène : par exemple pour l’histoire des daims, ils sont allés au Parc de la Tête d’Or à Lyon pour en filmer. Techniquement, le sketch n’est volontairement pas travaillé, le plus gros du travail est la mise en scène et l’expression « regarder avec dédain » prend une toute autre tournure…

Mais qui se cachent derrière Nicolas et Thomtom, Le Zèbre ?

Nicolas Nova et Thomas Walser semblent sortir d’un chapeau… Et pourtant, l’un et l’autre ont déjà une bonne expérience dans le milieu artistique et audiovisuel. Nicolas Nova est réalisateur et comédien. Il est arrivé à Lyon il y a 2 ans après une dizaine d’années passées à Paris et « crée pleins de vidéos sur internet » comme il aime à le dire, pour 1erdegré. « J’ai fait une école de comédien, le Studio Pygmalion, en région parisienne. J’ai accumulé les expériences devant la caméra et, depuis quelques temps, un peu plus derrière celle-ci ». Voilà comment, brièvement, Nicolas se présente.

Thomas Walser est comédien. Son « vrai métier » est directeur de photographie mais il avait envie de jouer à nouveau : « j’avais fait un peu de théâtre en début de carrière en 2003. Cela m’a amené à la lumière puis, plus tard, à la direction de photographie. Mais jouer la comédie me manquait. J’ai rencontré Nicolas sur un festival en Normandie qui s’appelle Festival Off-Courts et on s’est dit quelques mois plus tard que l’on pourrait travailler ensemble. Moi, j’avais cette envie de jouer et lui avait ce concept de 1erdegré, dans lequel nous prenons les expressions de la langue française au premier degré. Nous avons réalisé la première vidéo en septembre 2015, il y a tout juste un an. Le but est de faire rire tout en nous amusant nous-mêmes. »

Leur actu

La visibilité de 1erdegré sur la toile, notamment sur Facebook va en progressant : le 27 juin 2016, 1erdegré fêtait son 700ème likes sur sa page Facebook. Plus récemment une émission sur la chaîne Youtube leur a été consacrée. Vous pouvez la visionner en cliquant ici. L’équipe de PressNut News leur souhaite tout le succès qu’ils méritent. Ils pourraient largement se faire une place au sein d’une plus grande émission, pourquoi pas à la télévision. Affaire à suivre…