Le covoiturage, popularisé par certains sites internet et applications mobiles, a su séduire les Français, qui le pratiquent de plus en plus fréquemment. Les zones urbaines semblent toutefois moins touchées par ce phénomène. Eric Cointet, persuadé que l’auto-stop est plus adapté aux villes que le covoiturage, a créé « Autostop », une application innovante qui remet ce mode de transport au goût du jour, en faisant profiter les utilisateurs des avancées de la technologie mobile.

Les limites du covoiturage

Ces dernières années ont été marquées, dans le domaine du transport de personnes, par une véritable explosion de l’économie de partage, notamment sous la forme du covoiturage. Très friands de ce système de transport, les Français l’utilisent souvent pour faire de longs trajets ou pour se rendre d’une ville à l’autre. En revanche, le covoiturage semble peu adapté aux zones urbaines.

Pour pallier ce problème, Eric Cointet a eu l’idée de revisiter une pratique bien plus ancienne : l’autostop, qui selon lui, est l’alternative idéale au covoiturage.

Il a donc décidé de concevoir une application qui, grâce à la technologie de la géolocalisation, permet aux automobilistes et aux piétons de bénéficier de tous les avantages de l’autostop sans en avoir les inconvénients.

L’autostop 2.0

L’application Autostop est une plateforme de mise en relation des conducteurs avec les auto-stoppeurs, qui peuvent ainsi facilement partager leurs trajets. Le prix du trajet est fixé par le chauffeur, qui peut également décider de l’offrir à son passager.

Le site Autostop-France.fr propose un tarif de base de 5 euros pour un trajet d’une dizaine de kilomètres.

Les auto-stoppeurs peuvent savoir, grâce à la géolocalisation en temps réel, quels sont les automobilistes les plus proches de l’endroit où ils se trouvent et qui se rendent à la destination de leur choix.

En un clic, un conducteur peut passer au statut « piéton », et vice versa. Après chaque trajet, il est possible de donner une note et de laisser un commentaire sur le profil du conducteur ou de l’auto-stoppeur. Autostop dispose par ailleurs d’une fonctionnalité « favoris », qui permet aux utilisateurs d’enregistrer et de gérer leurs adresses favorites dans leur espace personnel.

Les avantages d’Autostop

Autostop présente de nombreux avantages, aussi bien pour ses utilisateurs que pour la ville et la planète.

Eric Cointet explique « Essence, péage, stationnement, contravention : les aspects économiques arrivent en tête des avantages reconnus au covoiturage. Plus le taux de regroupement est élevé, plus grandes sont les économies. »

L’économie de partage

Le service Autostop est bâti sur l’idée de l’économie de partage, qui a le vent en poupe dans le domaine du transport. Le partage est en effet une façon simple et efficace de faire un geste pour la planète.

Lorsque l’on sait qu’une voiture émet en moyenne deux à trois tonnes de CO2 par an et que plus de 90 % des automobilistes voyagent seuls dans leur véhicule pour se rendre à leur travail, le covoiturage et l’autostop sont des solutions idéales.

Eric Cointet conclut : « Grâce aux nouvelles technologies, et notamment à la géolocalisation, l’avenir est entre nos mains : Autostop est un geste simple qui permet de changer nos habitudes et d’agir pour la planète. A chaque fois qu’un piéton utilise l’application Autostop au lieu de prendre sa voiture, il élimine une voiture du trafic et contribue au respect de l’environnement. Le covoiturage est également intéressant sur le plan humain ; il permet de faire des rencontres, et de rendre les trajets plus agréables et conviviaux. »