Fort du succès de ce concours lancé en 2012, Ateliers d’Art de France met en exergue les talents des métiers d’art de nos régions, pour la cinquième année consécutive. C’est Sylvie Pons-Portefaix, céramiste, qui a été nommée lauréate de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Lorsqu’elle découvre pour la première fois les santons de Provence, Sylvie ressent une véritable fascination. Elle décide alors de suivre une formation de santonnière, mais suite à un accident, s’oriente vers le secteur médical. Elle sera ergothérapeute pendant 30 ans ce qui ne l’empêchera pas de s’adonner à sa passion : la poterie et la céramique. Diplômée de l’école des arts céramique de Saint-Quentin-la-Poterie en 2007, son travail est vite reconnu par le 1er prix du public au concours régional de sculpture de Limoux en 2008, puis le prix des Métiers d’Art du Cantal décerné en 2015. L’œuvre de cette sculpteure céramiste, installée près de Saint-Flour d’où elle est originaire, varie entre le développement d’un univers peuplé de formes hybrides et l’expérimentation sur la matière elle-même, dans une recherche constante de mouvement et de vibration. La terre, qu’elle « tente d’amener à une pulsion vitale », prend des allures végétales, organiques voire telluriques. Elle donne à voir un monde à la fois vivant et silencieux, où les blancs et les noirs laissent s’exprimer la lumière.

Telle une planète en miniature, Éclosion, céramique en grès noir émaillé, semble naître d’elle-même, s’élancer vers le ciel. La base arrondie en terre brute, tour à tour poreuse et lisse, est texturée comme une pierre de lave. Elle parait âgée alors que la partie intérieure, pleine de souffle, se compose de corolles blanches disposées en spirale comme les pétales d’une fleur naissante ou les failles d’une roche éclatée. Deux cuissons haute température sont nécessaires une fois le modelage terminé : une première à 980 °C, puis une seconde à 1250°C après l’émaillage partiel qui laisse entrevoir la terre. L’artiste a laissé libre cours à la matière tout en jouant habilement avec elle pour en faire ressortir rythmes et contrastes entre une base minérale et des formes qui vibrent en son centre. Des volcans d’Auvergne où elle vit, elle nous fait ressentir la force du feu qui les mettait autrefois en ébullition.

La céramiste sanfloraine Sylvie Pons-Portefaix lauréate de la région Auvergne Rhône-Alpes

Le Concours Ateliers d’Art de France met en lumière la vitalité artistique et l’excellence des savoir-faire en révélant, dans nos régions, des professionnels de grand talent. Chacun des lauréats du Concours est sélectionné par un jury régional composé de professionnels des métiers d’art pour sa pièce remarquable, son rayonnement dans notre époque et la démarche artistique dont elle fait preuve. Ce sont 364 candidatures qui ont été examinées avec soin au printemps 2016. Céramiste, verrier d’art, ferronnier, modiste, facteur instrumental… Le panel des savoir-faire est toujours aussi vaste. Il en dit long sur l’incomparable richesse de ces métiers d’exception.

Les 13 lauréats régionaux (selon la nouvelle organisation territoriale) sont récompensés au printemps par une dotation de 1000 €. Dans un second temps, à l’automne 2016, le jury national du Concours sélectionne, parmi l’ensemble des lauréats régionaux, le lauréat national dont l’œuvre est la plus exceptionnelle, et qui reçoit une dotation de 5000 €. Au-delà de ces dotations, le Concours Ateliers d’Art de France offre aux artisans créateurs une très belle visibilité. Outre une campagne de communication d’ampleur, les pièces lauréates seront présentées lors d’une exposition collective sur le salon Maison & Objet, du 2 au 6 septembre 2016 et à l’Atelier du 14 septembre au 15 octobre 2016.