Lyon accueille pendant 4 jours, du jeudi 19 au soir jusqu’au dimanche 22 mai 2016, sous une sphère de 12 mètres de haut (librement inspirée du projet de globe d’Elisée Reclus pour l’Exposition universelle de Paris en 1900), trois espaces pour présenter les grandes lignes du projet EXPOFRANCE 2025. L’inauguration a lieu ce soir, sur la place Bellecour, à partir de 17h.

Les stéréoscopes

À l’entrée, des totems porteurs de stéréoscopes offrent aux visiteurs la possibilité de découvrir des vues inédites des Expositions universelles grâce à des photographies en relief d’époque.

La projection immersive

Un film en 3D de 3 minutes projeté en continu retrace les grands enjeux mis en scène par l’Exposition 2025 : village global, technologie et innovation, nouvelles mobilités, nouvelles solidarités, etc.

L’espace connecté de soutien à la candidature française

Un espace collaboratif et connecté dont les murs affichent un photocall librement inspiré de l’œuvre de Raoul Dufy « la Fée Électricité », permet aux visiteurs de se prendre en photo et de témoigner, de façon ludique sur l’ensemble des réseaux sociaux, de leur soutien à la candidature de la France.

À l’extérieur, les murs de l’exposition sont couverts d’une fresque présentant, le long d’une échelle de temps, les grandes Expositions universelles passées et les progrès qu’elles ont apportés pour les pays organisateurs en particulier et pour le monde en général.

Chaque soir, sur la sphère surplombant l’exposition, un film de 10 minutes sera projeté en continu et présentera de manière onirique l’imaginaire du projet EXPOFRANCE 2025. Par ailleurs, les enfants des écoles sont invités à réaliser en amont des dessins figurant leur vision de l’avenir. L’ensemble de leurs œuvres sera ensuite intégré dans le spectacle nocturne diffusé sur la sphère. Ils pourront ainsi les faire découvrir à leur famille à la nuit tombée.

Crédit photo : © ATHEM & SKERTZÒ